Unizo ouvre un service de réclamations

29/01/09 à 15:00 - Mise à jour à 14:59

Source: Datanews

Ces derniers jours, Unizo reçoit énormément de plaintes d'entrepreneurs relatives à l'enregistrement de leur adresse web.

Ces derniers jours, Unizo reçoit énormément de plaintes d'entrepreneurs relatives à l'enregistrement de leur adresse web.

On téléphone à ces entrepreneurs en les invitant à faire enregistrer 'd'urgence' leur nom de domaine sur internet "avant qu'il ne soit trop tard et que d'autres personnes ou entreprises s'en emparent". Pour ce 'service', les sociétés qui appellent, demandent 229 euros, environ dix fois plus que le tarif normal appliqué à l'enregistrement d'un nom de domaine

Unizo parle de pratiques trompeuses et met en garde les entrepreneurs de ne pas accepter cette offre. Pour ceux qui ont déjà mordu à l'hameçon, l'organisation de défense des entrepreneurs a d'ores et déjà ouvert un service de réclamations sur http://www.unizo.be/domeinnaammisleiding.

Les rabatteurs véreux se réfèrent à "un avis de paiement après rappels", ce qui est faux. Si un entrepreneur, intimidé par cet 'appel urgent', accepte la proposition qui lui est faite, l'appelant malhonnête enregistre le nom de domaine concerné par la voie officielle pour 25 euros environ. La différence de prix, qui représente un bénéfice abusif, le rabatteur le met alors en poche, prévient Unizo.

Ces pratiques ne sont toutefois pas neuves. En août 2007, il y eut ainsi pas mal de tumulte à propos de Domain Renewal. Cette entreprise bruxelloise, ayant une filiale aux Seychelles, avait à l'époque assailli les entreprises en leur demandant urgemment de prolonger l'enregistrement de leur nom de domaine.

Nos partenaires