Unified communications profite de la crise

08/05/09 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

Le marché unified communications (UC) est parfaitement placé pour profiter de la crise, selon le cabinet d'analystes IDC.

Le marché unified communications (UC) est parfaitement placé pour profiter de la crise, selon le cabinet d'analystes IDC.

Selon une récente étude effectuée par IDC, le marché unified communications européen a représenté 2,6 milliards de dollars en 2008. D'ici 2013, il devrait atteindre les 13,5 milliards. "Sur un marché technologique difficile, où les budgets s'écroulent, il existe une opportunité manifeste pour les solutions qui réduisent à court terme les frais de voyage par exemple", explique Chris Barnard, 'research director' pour le secteur télécoms chez IDC.

Outre les économies, IDC distingue aussi un stimulant clair pour UC dans le thème écologique qui retient encore pleinement l'attention en Europe. C'est surtout dans le 'high-end videoconferencing' que cela pourrait constituer un argument de poids.

A plus long terme, le véritable défi à relever par UC, c'est de migrer vers les plates-formes de 'communications event management' qui devraient permettre aux entreprises de créer de nouvelles applications et d'améliorer les applications existantes. L'objectif? Rationaliser les processus d'entreprise en matière vocale et ainsi accroître la productivité des collaborateurs.

Nos partenaires