"Une voiture de Formule 1 avec pilote et écurie"

24/11/15 à 16:35 - Mise à jour à 16:35

Deloitte peut faire valoir une expertise de plusieurs décennies en comptabilité pour les PME. Mais aussi une solide tradition en innovation, les nouvelles technologies étant intégrées après avoir prouvé leur valeur ajoutée. D'où Deloitte Digital Accountant, qui combine expertise et technologie.

"Une voiture de Formule 1 avec pilote et écurie"

© iStock

"Deloitte Accountancy" capitalise sur 80 années d'expertise en comptabilité, en consultance d'entreprise, fiscale et légale, ainsi qu'en audits, résume Nikolaas Tahon, managing partner Deloitte Accountancy. Nous sommes pour des milliers d'entreprises familiales et de PME une maison de confiance dans le domaine du conseil financier et fiscal. Mais ce que l'on sait moins, c'est que nous jouons un rôle de locomotive en matière d'innovation et de numérique." Ainsi, Deloitte a lancé voici 5 ans déjà le Cloud Accounting, une plate-forme d'intégration de processus, surtout internes, d'optimisation de la gestion. "Mais lorsque nous avons interrogé nos clients sur leurs attentes au niveau financier, nous avons constaté qu'elles correspondaient bien à ce que nous faisions déjà en interne. Ils voulaient obtenir plus rapidement des rapports plus nombreux, plus pertinents de leurs résultats financiers, ce sur quoi nous travaillions déjà depuis des années avec notre nouvelle plate-forme."

Moins de coûts, plus de roi

C'est pourquoi Deloitte a décidé de lancer Digital Accountant, une plate-forme numérique sur laquelle les employés de Digital Accountancy peuvent consulter et traiter les informations financières. "Cette plate-forme a un double objectif, ajoute Tahon. D'une part, accélérer et optimiser les processus et transactions comptables, ce qui réduit ainsi le coût de l'info. Et, d'autre part, renforcer la visibilité sur ces chiffres, et donc améliorer les instruments de gestion. Ce faisant, nous augmentons à nouveau le retour sur info : vue plus précise de la structure des marges, aperçu plus précis des comportements de paiement des clients et gestion d'entreprise plus précise grâce à l'apport de chiffres pertinents."

La plate-forme est basée sur Venice de C-Logic, l'un des leaders des logiciels comptables en Belgique. Mais cela n'exclut pas le recours à d'autres grands progiciels, ajoute directement Tahon. "Nous proposons aussi des interfaces standards vers Exact Online et BOB Software notamment, ainsi qu'une intégration avec les fichiers CODA et divers systèmes de déclaration et de facturation. Nos clients ne doivent donc pas jeter leur environnement existant puisque notre plate-forme s'adapte à leurs systèmes."

Voiture de formule 1, écurie comprise

L'intégration poussée assure aussi une efficience supérieure et donc une baisse des coûts. En outre, les rapports financiers pertinents sont générés plus rapidement et sont plus synoptiques. "Autrefois, il fallait parfois attendre 5 à 6 mois après la clôture", se souvient Tahon. La comparaison avec la voiture de Formule 1 s'impose, sans être totalement pertinente, estime encore Tahon. "S'il s'agit d'une Formule 1, Deloitte Accountant offre non seulement la voiture, mais aussi le pilote et l'ensemble de l'équipe technique."

Car Digital Accountant n'est pas seulement une plate-forme, insiste Nikolaas Tahon. "L'essentiel continue à se situer dans la relation entre le client et le comptable. L'interaction entre les deux parties, associée à un gain de temps, permet à Deloitte et à son client de suggérer de nouveaux angles d'approche, ce qui se traduit par une meilleure gestion."

Deloitte Digital Accountant a été officiellement lancé début 2015. Entre-temps, quelque 200 sociétés ont adhéré au service. Et d'ici fin 2016, l'objectif est de regrouper un millier de clients déjà. L'un de ceux-ci est Building Windows, un constructeur de portes et de fenêtres en aluminium et PVC qui, en associant le logiciel et la consultance, n'a pas dû recruter un comptable en interne. "Grâce au portail, le client peut trouver des réponses plus précises et judicieuses à la plupart des questions les plus pertinentes du management car nous pouvons zoomer sur tout, qu'il s'agisse des clients, des fournisseurs, des recettes, des marges et des coûts, dixit Mathieu Suys de Building Windows. En outre, le comptable qui interprète les rapports avec nous sur base mensuelle peut suggérer de nouvelles approches qui permettent d'encore optimiser les activités."

En savoir plus sur:

Nos partenaires