Pieter Van Nuffel
Pieter Van Nuffel
Journalist DataNews
analyse

07/02/18 à 19:31 - Mise à jour à 19:31

'Une voiture circule apparemment autour de la Terre': voilà pourquoi SpaceX est déjà entrée dans l'histoire aérospatiale

Les images 'symboliques' de 'Starman' au volant d'une Tesla Roadster parcourant notre système solaire, feront encore longtemps parler d'elles. Mais le lancement de la Falcon Heavy mérite-t-il pour autant sa place dans l'histoire aérospatiale?

'Une voiture circule apparemment autour de la Terre': voilà pourquoi SpaceX est déjà entrée dans l'histoire aérospatiale

© AFP

L'atterrissage parfaitement synchrone des deux boosters à Cap Canaveral ou le reflet de notre planète dans la carrosserie de la rutilante Tesla Roadster rouge? Je ne sais toujours pas ce qui m'a le plus impressionné jusqu'à présent.

Hier encore, on spéculait sur le nombre de secondes au terme desquelles la fusée Falcon Heavy allait exploser. ElonMusk en personne avait laissé entendre qu'il serait déjà satisfait si la fusée pouvait quitter la plate-forme de lancement sans encombre. Rien que ce départ réussi constitue une formidable prouesse, comme le démontre l'histoire aérospatiale.

La suite s'est également déroulée sans anicroche, exception faite de l'étage central de la fusée, qui n'a pu enclencher qu'un seul de ses trois moteurs, ce qui fait qu'il n'a pas pu atterrir correctement sur la base de drones où il était attendu, mais cent mètres plus loin dans la mer. Une ombre au tableau en quelque sorte.

Le grand show Falcon Heavy

'Une voiture circule apparemment autour de la Terre', a alors twitté Musk. Entre-temps, la Tesla Roadster a déjà effectué une rotation démonstrative autour de notre planète et circule à présent autour du soleil, comme on peut encore et toujours le voir en direct. C'est comme si on regardait un jeu informatique des années nonante caractérisé par un piètre rendu 3D et ce, jusqu'à ce que la Terre apparaisse et que l'on ait subitement conscience de se contempler soi-même. Ces images doivent à coup sûr constituer une inépuisable source d'inspiration pour les artistes de tous poils.

Et c'est sans parler de l'ambiance assurée par David Bowie, adressant un clin d'oeil 'Don't Panic' à l'auteur de science fiction Douglas Adams sur le tableau de bord, mais aussi par la mention 'Made on Earth by humans' gravé dans un circuit imprimé comme un message à l'attention des civilisations extra-terrestres, et même par une version miniature d'une Tesla rouge avec son mini-mannequin astronaute: l'équipe de Musk a soigné tous les détails d'un grand show Falcon Heavy.

Coup publicitaire média-génique?

Les esprits grognons estimeront que tout ce tralala constitue un méga-coup de marketing de la part d''un gourou, dont l'entreprise automobile connaît une production infernale, et jugeront déplacée l'attention accordée à ce faiseur de chichis et à sa voiture publicitaire.

Partager

SpaceX a démontré à ses concurrents ce qu'elle est capable de faire. Cela devrait stimuler l'industrie aéronautique.

Ils ont tort. Il s'agissait certes d'un coup de marketing, mais qui mérite, selon nous, toute l'attention qu'il a reçue. L'entreprise SpaceX a présenté sa carte de visite à la NASA, mais aussi à d'autres clients potentiels et à ses concurrents. Elle a montré au monde entier quels services il pouvait attendre dans les années à venir: elle sera capable d'amener des satellites d'un poids jusqu'à 64 tonnes en orbite autour de la Terre pour le mini-prix de 90 milliards de dollars. Voilà qui devrait stimuler l'industrie aéronautique.

C'est vrai que la Falcon Heavy n'est pas la fusée la plus puissante de l'histoire. En 1973 déjà, la Saturn V caractérisée par une puissance de propulsion plus importante avait été envoyée dans l'espace. Mais 45 ans plus tard, on se trouve dans un tout autre contexte: le lancement n'a pas été effectué par une organisation gouvernementale, mais par une firme qui a réduit drastiquement les coûts en recyclant le plus de matériaux possible.

Le fait que cette firme ait ajouté à son vol d'essai un facteur 'wow!', ne peut que nous réjouir. Des organisations telles l'ESA ne peuvent que s'inspirer de toutes les paillettes qui ont accompagné cet événement en vue d'enthousiasmer le grand public.

Mars

L'idée géniale de placer un mannequin astronaute au volant de la voiture ajoute encore au rêve. L'ensemble spatial que 'Starman' portait, n'était du reste pas simplement un gadget: il a été conçu l'année dernière déjà par SpaceX et a été testé dans l'optique des premières missions avec équipage.

Les missions avec équipage sur Mars sont l'objectif ultime de SpaceX. Le chemin est encore long. Ce ne sera du reste pas la Falcon Heavy, mais la suivante portant le nom approprié 'Big Falcon Rocket (BFR)', qui devrait y parvenir. Mais place d'abord à la Mission Red Dragon sans équipage (qui était en fait planifiée pour 2018, mais qui sera postposée de quelques années du fait que la priorité était accordée à la Falcon Heavy). Il n'empêche que ce mardi, SpaceX a vraiment stimulé une fois encore la crédibilité de ce rêve qui a pour nom la planète rouge. Je suis impatient d'assister au prochain show...

En savoir plus sur:

Nos partenaires