Une voiture autonome de Google arrêtée par la police

13/11/15 à 10:31 - Mise à jour à 10:31

L'une des voitures sans conducteur de Google a été stoppée par la police car un agent estimait qu'elle roulait trop lentement.

Une voiture autonome de Google arrêtée par la police

© .

La police n'est manifestement pas non plus encore habituée aux petites voitures rondes circulant dans la zone de test choisie par Google. Un agent a en effet estimé que la voiture roulait trop lentement, ce qui l'a incité à l'arrêter, à jeter un coup d'oeil à l'intérieur et à tailler une bavette avec les passagers à propos des caractéristiques du véhicule. "Rouler trop lentement? Ce n'est pas souvent une cause d'arrêt", réagit Google.

"Notre voiture autonome peut atteindre 40 kilomètres à l'heure pour des raisons de sécurité", ajoute-t-on chez Google. L'entreprise souhaite que sa voiture sans chauffeur suscite la sympathie et ne soit pas un inquiétant bolide fonçant à toute vitesse dans les rues. "Il arrive de temps en temps que nos véhicules soient stoppés comme cette fois, parce que les gens veulent en savoir plus sur le projet. Après 1,2 million de kilomètres parcourus de manière autonome, nous sommes fiers de pouvoir affirmer que nous n'avons encore jamais reçu d'amende!"

En savoir plus sur:

Nos partenaires