Une startup belge lance un 'Facebook pour les défunts'

28/10/14 à 13:08 - Mise à jour à 13:09

Porter le deuil pour ses chers disparus représente une très longue tradition, qui est restée quasiment immuable au fil du temps. La startup flamande Elysway entend pourtant changer cela en recourant à une application et à l'intégration des médias sociaux. "Nous voulons en quelque sorte devenir le Facebook des défunts", déclare son initiateur Filip Troch.

Une startup belge lance un 'Facebook pour les défunts'

© Belga

"Nous proposons via internet une plate-forme créative pour les personnes en deuil, qu'elles soient de la famille ou du cercle d'amis. De cette façon, les défunts qui viennent de s'en aller ou qui nous ont quittés depuis assez longtemps déjà, continuent de se rappeler aux souvenirs des vivants. Le meilleur hommage à rendre à un défunt, est de continuer d'y penser. C'est possible via cette application. La page web sera accessible à tout jamais à quiconque souhaite poster un message, rappeler un souvenir ou écrire une ode au défunt. Le partage de la tristesse en ligne répond à une nouvelle tendance sociale. L'accès à la page est gratuit. La plate-forme constitue un lien avec les proches parents et avec tous ceux qui veulent perpétuer le souvenir du défunt. Les deux groupes de personnes pourront alors continuer de témoigner leur soutien et leur sympathie, même bien au-delà des premières semaines suivant le décès."

Elysway - littéralement 'la voie éternelle' - propose ainsi une primeur européenne. Courtrai fait office de ville-pilote. A partir de novembre, le concept sera déployé dans toute l'Europe et dans cinq langues. L'investissement sera de 200.000 euros environ.

Elysway se lance sur ce marché en collaboration avec des entrepreneurs de pompes funèbres, citoyens ou autorités telles des villes et des communes. La ville de Courtrai est la première ville de notre pays à adhérer à cette initiative privée. Selon son bourgmestre Vincent Van Quickenborne, les cimetières prendront grâce à ce système de deuil une dimension à la fois nouvelle et moderne. Via un code QR discrètement placé sur la tombe et sur les faire-part de décès ou les intentions de prière, les membres de la famille et les amis pourront partager des informations et leurs condoléances. (KC)

En savoir plus sur:

Nos partenaires