Une startup anversoise développe un système d'alarme qui surveille les seniors

21/06/17 à 14:02 - Mise à jour à 14:02

Comment des personnes âgées peuvent-elles passer une vieillesse sûre et respectueuse de leur vie privée, sans que les enfants se préoccupent continuellement que quelque chose pourrait leur arriver? La jeune entreprise anversoise Senso2Me offre une réponse à cette question avec Vital, un ensemble de détecteurs qui déclenche automatiquement une alarme en cas de problème

Une startup anversoise développe un système d'alarme qui surveille les seniors

© Istock

.

Même si des personnes deviennent progressivement dépendantes ou si elles commencent à ressentir des limites physiques ou mentales, beaucoup d'entre elles souhaitent néanmoins vivre aussi longtemps que possible chez elles. Quoi de mieux dans ce cas qu'une surveillance discrète, afin de rassurer tout un chacun: le senior lui-même, ses enfants et son entourage. "Un bouton d'urgence qui vous met en contact avec une centrale, c'est une chose évidemment, mais assez rudimentaire", déclare Alain Van Buyten, administrateur délégué de Senso2Me. Son équipe et lui ont donc développé Vital, un produit qui déclenche l'alarme tant à la maison que dans un centre de soins résidentiel en cas de problème.

A la recherche de modèles

Vital se compose d'un réseau de détecteurs sans fil, qui enregistrent la routine quotidienne du senior, et qui prend contact avec le réseau de soins en cas d'anormalités. "Les critères, vous les spécifiez vous-même", déclare Van Buyten. "Nous contrôlons en temps réel l'éclairage, le son et les mouvements et dans cet ensemble contextuel, nous recherchons des modèles. Si Vital observe par exemple que quelqu'un reste deux heures de suite dans la salle de bain, le système peut déclencher l'alarme, si vous l'avez ainsi prévu. Cela se fait évidemment dans le respect de la vie privée du senior: nous ne tenons à jour aucune donnée qui soit trop personnelle."

Partager

Nous ne tenons à jour aucune donnée qui soit trop personnelle

En général, le senior qui utilise Vital, est entouré d'un réseau de personnes, parmi lesquelles un responsable principal est choisi. Tout membre de ce réseau peut réagir si une alarme retentit sur son smartphone - comme appeler le senior ou passer le voir - et fournir brièvement et rapidement des informations aux autres membres du réseau.

Pour le personnel de soins aussi

Outre Vital A la Maison, il y a aussi Vital Au Travail. Les détecteurs peuvent en effet être aussi intégrés aux centres de soins en habitation ou aux résidences-services, et être complétés par un bouton d'action pour les collaborateurs. Ces détecteurs tiennent non seulement à jour le temps requis quotidiennement par chaque senior de la part des prestataires de soins, mais ils leur permettent de solliciter rapidement de l'aide et d'indiquer leur emplacement. Van Buyten: "A une époque où le secteur des soins est toujours davantage placé sous le signe de l'efficience et de la réduction des coûts, le système peut fournir de précieuses informations, afin d'optimiser la vie et le bien-être des résidents."

Trois brevets

Pour s'assurer que Vital ne puisse être piraté et traite toutes les données de manière sûre, l'application a été entièrement développée par Senso2Me. "Les capteurs, le firmware, le frontend et le backend de l'appli: tout a été mis au point chez nous", affirme Van Buyten. "Le fait que trois brevets aient été octroyés, démontre bien que nous sommes innovants. De plus, nous y sommes arrivés avec du capital propre que les cinq partenaires ont mis en commun, soit quelque 415.000 euros. De VLAIO, nous avons reçu l'été dernier un subside de recherche, afin d'ajouter notamment une fonction d'écoute/parole à notre solution."

Un intérêt marqué de la part d'organismes de soins

Van Buyten distingue plusieurs catégories potentielles de clients. Pour commencer, il y a les organismes de soins. "Het Zorgbedrijf Antwerpen nous a fait immédiatement confiance", explique-t-il. "Ils ont l'année dernière acheté plus de mille systèmes, qu'ils ont installés dans leurs centres de soins en habitation, résidences-services et locations individuelles aux seniors avec le soutien ou non d'une centrale de soins et d'un point de support 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, permettant une intervention dans les quinze minutes. D'autres organismes de soins dans ce pays et à l'étranger nous ont déjà montré leur intérêt.

Partager

Vu la simplicité d'installation et d'utilisation de Vital, nous entendons à l'avenir le vendre via une boutique web

Parmi les clients possibles, il y a aussi les centrales d'urgence, comme Mutas à Bruxelles, qui gèrent dès à présent aussi nos alarmes, ainsi que le secteur des assurances. Vu la simplicité d'installation et d'utilisation de Vital, nous entendons à coup sûr dans le futur miser sur la vente via une boutique web, afin de stimuler ainsi notre croissance internationale.

Senso2me ne manque donc pas d'ambition et regarde déjà par delà les frontières avec Vital. "Comme le produit est parfaitement évolutif et fonctionne déjà partout en Europe et aux Etats-Unis, cela devrait marcher. Nous sommes donc en quête de partenaires dans des pays spécifiques, qui ont la connaissance ou qui peuvent faciliter l'accès au marché, pour qu'ils nous rejoignent. Cela pourrait se faire dans le cadre d'un rôle de distributeur, mais aussi dans celui d'un 'corporate venture' (capital-investissement d'entreprise, ndlr)."

Senso2Me

Siège social: Kasterlee

Nombre d'associés: 5

A la recherche de capital supplémentaire?: De préférence un partenaire capable de faciliter les étapes à l'étranger ou un capital-investissement dans l'optique de soins payants.

Site web: www.senso2.me

Nos partenaires