Une spin-off d'UAntwerpen concurrence Facebook et Google avec de la publicité personnalisée

27/02/15 à 13:32 - Mise à jour à 13:32

PrediCube, une spin-off de l'Universiteit Antwerpen et d'iMinds, est capable, grâce à un nouvel algorithme qui analyse le comportement de navigation, de rendre la publicité personnalisée trois fois plus précise qu'avec l'analyse des sites web traditionnelle. PrediCube entend ainsi devenir une alternative européenne à Google et Facebook, tout en offrant davantage de garanties de confidentialité.

Une spin-off d'UAntwerpen concurrence Facebook et Google avec de la publicité personnalisée

Facebook © iStockPhoto

Voilà ce qu'annonce l'entreprise sur base de tests.

Selon les chercheurs, 70 pour cent des 27 milliards d'euros qui sont consacrés chaque année en Europe au marketing numérique, s'envolent vers des acteurs internationaux en vue. Pour éviter cette évasion d'argent et de données précieuses des consommateurs, PrediCube a mis au point un algorithme destiné à mieux prévoir les intérêts des clients.

'Ces prévisions, nous les faisons sur base des cookies des 30 derniers jours', déclare le co-fondateur et professeur David Martens (UAntwerpen). 'Nous associons la visite d'un site web par le client au comportement de navigation combiné de plusieurs sites web riches en contenu, surtout d'entreprises de médias.'

Cette approche semble donner de meilleurs résultats que 'la façon de faire traditionnelle', où seuls les sites web mêmes étaient examinés. Les taux de cliquage complémentaire ont crû de 300 pour cent. 'En d'autres mots, nous sommes à présent capables d'harmoniser trois plus précisément les publicités et les profils de clients correspondants', explique Philippe Degueldre de l'agence de marketing Pebble Media, qui réalise la publicité en ligne de la VRT, de la RTBF et de Telenet notamment.

En raison d'une forte demande sociétale, c'est le principe 'privacy-by-design' qui est appliqué. 'Pour les cookies, les sites web doivent d'abord obtenir explicitement l'autorisation du visiteur, sous peine qu'il n'y ait pas de traçage. De plus, nous ne tenons pas à jour des données datant de plus de 30 jours.'

'Le comportement de navigation n'est en outre suivi que sur les sites web riches en contenu, et pas sur l'ensemble d'internet', ajoute Martens, qui se targue que cela suffit pour créer des profils précis.

PrediCube dispose aujourd'hui de huit clients, dont Touring et Batibouw.

(Belga/MI)

Nos partenaires