Une puce "Big Brother" obligatoire pour des élèves texans

18/09/12 à 12:57 - Mise à jour à 12:57

Source: Datanews

Sur deux campus américains, les élèves devront obligatoirement porter un badge intégrant la technologie RFID, afin qu'ils soient à tout moment 'traçables' dans l'enceinte scolaire.

Une puce "Big Brother" obligatoire pour des élèves texans

Sur deux campus américains, les élèves devront obligatoirement porter un badge intégrant la technologie RFID, afin qu'ils soient à tout moment 'traçables' dans l'enceinte scolaire.

Le projet pilote des cartes d'étudiant incorporant le Radio Frequency Identification System (RFID) sera d'application à la John Jay High School et à l'Anson Jones Middle School au Texas. En obligeant les quelque 4.200 élèves à porter un badge qui transmet l'endroit où ils se trouvent, via une micro-puce, à des lecteurs électroniques, les écoles espèrent lutter contre le brossage des cours d'une part et accroître la sécurité sur les campus d'autre part.

Les écoles ont envoyé un courrier aux parents pour les assurer que les cartes ID ne contiendront aucune information personnelle et qu'elles ne seront utilisées que sur les campus scolaires. Nombre de parents soutiennent le projet, mais l'une des élèves et son père ont déjà protesté, parce qu'ils estiment qu'il s'agit là d'une atteinte à la vie privée. Elle indique qu'il est impossible de désactiver le signal RFID. Ce faisant, le système peut être abusé aussi en dehors des murs de l'école. Malgré l'obligation de porter le nouveau badge, elle envisage de continuer d'utiliser son ancienne carte d'étudiant dépourvue de puce RFID.

Non seulement la sécurité, mais aussi les moyens financiers jouent un rôle dans l'introduction de ce système de 'tracking' (traçage). Le budget des écoles, qui sont financées par les autorités, est en effet couplé à la présence quotidienne des élèves - ce qu'on appelle là-bas l'ADA funding (average daily attendance). Or, certains élèves déambulent sur les campus et brillent par leur absence lors de l'appel du matin en classe. Grâce à la puce RFID intégrant les cartes d'étudiant, les écoles pourront enregistrer beaucoup plus aisément et précisément le nombre d'élèves présents à l'école. Le district scolaire recevra ainsi également l'allocation quotidienne pour les étudiants qui ne répondront pas à l'appel.

En savoir plus sur:

Nos partenaires