Une province néerlandaise veut en finir avec la voiture autonome

01/12/16 à 07:30 - Mise à jour à 07:30

La province néerlandaise de Gelderland entend renoncer aux tests de la voiture autonome sur la voie publique. La province a déjà investi 4,1 millions d'euros dans ce projet, sans succès jusqu'à présent.

Une province néerlandaise veut en finir avec la voiture autonome

© Capture d'écran

'D'autres acteurs sur le marché doivent à présent prendre le relais', estime la province. Les WEpods, comme ces petites voitures s'appellent, n'ont jamais transporté des passagers entre la gare ferroviaire Ede-Wageningen et le campus de la Wageningen Universiteit, comme c'était prévu.

Il y a quasiment deux ans, Gelderland annonçait fièrement que les premières voitures autonomes dépourvues de volant et de conducteur se déplaceraient en 2015 sur son réseau routier. 'Une primeur mondiale', avait-elle affirmé à l'époque. Mais la technique parut nettement plus compliquée que prévu au départ. C'est ainsi que les véhicules testés n'atteignent pas - et de loin - les 50 kilomètres à l'heure annoncés. Les WEpods n'ont à ce jour transporté que quelques passagers sur le campus universitaire.

La province espère qu'un candidat repreneur se manifestera en décembre et ce, même si aucun ne s'est encore manifesté à ce jour. 'Il subsiste des obstacles', a déclaré la province ce mercredi.

(ANP/WK)

En savoir plus sur:

Nos partenaires