Une percée d'IBM en matière de stockage en mémoire

19/05/16 à 13:08 - Mise à jour à 13:08

Des chercheurs d'IBM ont réussi une percée dans le domaine du stockage en mémoire. Il en résulte que les téléphones pourront notamment démarrer plus rapidement et qu'aucune donnée ne sera plus perdue lors d'une désactivation. La technologie aura aussi une durée de vie nettement plus longue, selon IBM.

Une percée d'IBM en matière de stockage en mémoire

IBM © *

Les chercheurs ont réussi à stocker de manière fiable trois bits de données par cellule et ont eu recours pour ce faire à la nouvelle technologie de mémoire 'phase-change memory' (PCM). Cela engendre un stockage à la fois rapide et facile, qui s'avère nécessaire pour pouvoir faire face à la croissance des données des appareils mobiles et de l'internet des choses (Internet of Things ou IoT).

Grâce à PCM, il n'y aura plus de perte de données en cas de désactivation, alors que tel est bien le cas avec la 'dynamic random-access memory' (DRAM). La technologie offrira en outre une longévité s'exprimant en dix millions de cycles d'écriture contre trois mille au maximum pour la clé USB ordinaire.

IBM pense qu'il pourrait y avoir tant des applications PCM autonomes que des versions hybrides. C'est ainsi que le système d'exploitation d'un téléphone mobile pourrait être stocké dans PCM, ce qui permettrait de démarrer l'appareil en quelques secondes seulement. Dans le monde des affaires, les entrepreneurs pourraient héberger en outre leurs bases de données dans PCM pour un traitement ultrarapide des données des applications en ligne, où la vitesse est extrêmement importante, comme pour les transactions financières. (ANP/WK)

En savoir plus sur:

Nos partenaires