Une offre japonaise sur Metris

27/05/09 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

L'entreprise de mesurage industriel Metris fait l'objet d'une proposition de rachat par un groupe japonais, selon plusieurs journaux.

L'entreprise de mesurage industriel Metris fait l'objet d'une proposition de rachat par un groupe japonais, selon plusieurs journaux.

L'offre faite serait de 6 euros par action, soit la moitié de la valeur d'entrée en Bourse. C'est le groupe Nikon qui viserait Metris, mais cette dernière entend susciter une contre-offre de la part de Mitutoyo, indique De Standaard. Metris a annoncé hier qu'elle menait des négociations confidentielles, mais que rien n'était certain quant à leur dénouement. Les spécialistes du secteur se sont aussitôt tournés vers la Suède, où Hexagon est le numéro un sur le marché mondial des systèmes de mesurage de précision. Mais il s'est avéré qu'Hexagon n'était pas le candidat repreneur. Le nombre des autres candidats est plutôt limité: Renishaw, Carl Zeiss et Mitutoyo sont les concurrents connus de Metris.

La direction autour de Bart Van Coppenolle préférerait un scénario, dans lequel elle pourrait elle-même jouer un rôle en vue. Selon les informations publiées dans De Standaard, ce serait le groupe japonais Nikon qui négocierait avec Metris à propos d'une offre au comptant lancée sur l'entreprise louvaniste cotée en Bourse. De Tijd cite lui aussi Nikon. Son offre serait de 6 euros par action, ce qui représente la moitié du prix d'entrée en Bourse en novembre 2006, mais un joli bonus par rapport au dernier cours boursier de 2,66 euros.

Source: Belga

Nos partenaires