Une nouvelle technique pour réduire la consommation énergétique des smartphones

20/09/11 à 12:43 - Mise à jour à 12:43

Source: Datanews

Des chercheurs de l'université du Michigan ont trouvé une façon d'améliorer l'efficience des smartphones au niveau de leur consommation de courant, et ce sans que cela diminue le plaisir d'utilisation.

Une nouvelle technique pour réduire la consommation énergétique des smartphones

Des chercheurs de l'université du Michigan ont trouvé une façon d'améliorer l'efficience des smartphones au niveau de leur consommation de courant, et ce sans que cela diminue le plaisir d'utilisation.

Les smartphones en mode énergétique économique n'épargnent pas vraiment beaucoup de courant. Ce qu'ils font en 'power saving mode', cela se résume en fait à éteindre leur écran. Les smartphones sont en effet conçus de telle manière qu'ils recherchent continuellement un signal réseau plus fort, de sorte que même en mode énergétique économique, ils puissent capter les données le plus rapidement possible.

En analysant les réseaux WiFi, une équipe de chercheurs de l'université du Michigan a découvert qu'en fonction du trafic réseautique, les appareils en mode énergétique économique consacrent 60 à 80 pour cent de leur temps à une 'une écoute au ralenti'. Elle a donc mis au point E-MiLi (Energy-Minimizing Idle Listening).

Grâce à cette technique, la vitesse d'horloge des cartes WiFi dans les smartphones pour la réception des messages en 'mode ralenti' est réduite à 1/16ème de la vitesse normale, et ce sans que cela ne gêne la synchronisation. L'élément le plus ardu ici a été de pousser le smartphone le plus loin possible pour qu'il identifie encore un message entrant, alors qu'il se trouve en mode ralenti. A cette fin, les chercheurs ont laissé le smartphone détecter l'intitulé d'un message.

En mode énergétique économique, E-MiLi est capable de réduire la consommation de courant de quelque 44 pour cent chez 92 pour cent des appareils mobiles dans les réseaux sans fil existants. E-MiLi n'est pas encore disponible au niveau commercial. Mais la technique représenterait une évolution significative, afin que la batterie en pleine charge d'un smartphone offre bientôt une autonomie nettement supérieure.

En savoir plus sur:

Nos partenaires