Une nouvelle plate-forme de streaming entend rendre le contrôle aux sites

08/08/18 à 12:04 - Mise à jour à 13:30

Source: Datanews

Cloudflare, surtout connue pour ses services de sécurisation réseautique, lance une plate-forme de diffusion de vidéos. L'infrastructure destinée à permettre aux sites web de mettre aisément en ligne leurs propres vidéos, sort à présent de sa version bêta au bout d'un an.

Une nouvelle plate-forme de streaming entend rendre le contrôle aux sites

© Cloudflare

La vidéo représente l'avenir d'internet, selon les spécialistes du marketing, mais en dehors de YouTube, il n'y a sur ce plan guère d'avancée significative directe. Voilà pourquoi Cloudflare a à présent décidé de proposer une nouvelle plate-forme de streaming appelée Cloudflare Stream. Celle-ci est désormais largement disponible après une année en mode bêta.

Soyons clairs: Cloudflare ne démarrera pas avec un service de diffusion à la Netflix ou YouTube (voire NewTV). L'entreprise est surtout connue pour son optimisation de réseaux et pour la fourniture de services de sécurité destinés à protéger les sites web contre les attaques DDoS. La plate-forme Cloudflare Stream sera plutôt une infrastructure autorisant de nouveaux services de diffusion.

Suite technique

Matthew Prince, le CEO de Cloudflare, explique au site technologique The Register que son entreprise a regroupé les différents services techniques nécessaires au streaming: encodage, licences pour le logiciel de lecture, et services pour amener le contenu chez l'utilisateur. Selon Prince, ces services étaient jusqu'à présent accessibles séparément, et il fallait disposer d'une solide connaissance technique pour les relier. Pour lui, c'est là la raison pour laquelle peu de nouvelles plates-formes vidéo ont vu le jour ces dernières années. C'est aussi pourquoi les sites web existants préfèrent utiliser les plates-formes de YouTube, Facebook ou Vimeo pour mettre leurs vidéos en ligne.

En vendant à présent l'infrastructure sous la forme d'un pack, Cloudflare Stream a comme objectif de permettre aux développeurs de garder plus facilement le contrôle sur leurs vidéos et de décider par exemple quelles publicités prévoir ou pas. Jusqu'à présent, cette décision appartient en grande partie à la plate-forme (généralement YouTube).

Le but est clairement de plaire non seulement aux organisations et, par exemple, aux sites d'actualité, mais aussi aux sites web plus modestes, voire aux amateurs. Rayon prix, Cloudflare la joue très simple avec une facturation par minute de diffusion. Le prix de base a du reste été fixé à un dollar par mille minutes de diffusion avec des ristournes accordées sur des volumes plus importants. Les sites web, qui hébergent aussi leurs vidéos chez Cloudflare, paieront par ailleurs cinq dollars par mille minutes de vidéos stockées.

Nos partenaires