Une nouvelle méga-offre sur Time Warner Cable montre l'inquiétude sur le marché américain de la TV par câble

26/05/15 à 14:27 - Mise à jour à 14:27

Selon Bloomberg News, l'entreprise américaine du câble Charter Communications de moindre importance est sur le point de racheter la plus imposante Time Warner Cable pour la somme de 55,1 milliards de dollars, soit 50 milliards d'euros environ. C'est plus ou moins 10 milliards de dollars de plus qu'une offre précédente émise par le numéro un Comcast.

Une nouvelle méga-offre sur Time Warner Cable montre l'inquiétude sur le marché américain de la TV par câble

John Malone © Reuters

Charter Communications n'est, selon Bloomberg News, que la quatrième entreprise de TV par câble des Etats-Unis. La plus grande, Comcast, avait conclu l'année dernière un accord en vue de s'emparer de la deuxième plus importante, Time Warner Cable (TWC), pour 45 milliards de dollars, mais cette transaction fut annulée le mois passé par le régulateur sur la base de règles anti-monopole.

La proposition qui se trouve à présent sur la table et qui, d'après Bloomberg ce mardi, pourrait être officiellement signée après un long week-end, est étonnamment généreuse. Charter Communications offre en effet 14 pour cent de plus que le prix de l'action TWC à la clôture de la Bourse vendredi dernier, la majeure partie en espèces et le reste en actions. L'offre est de pas moins de 47 pour cent supérieure à ce que Comcast avait proposé l'an dernier pour TWC.

Netflix

Le milliardaire à l'initiative de Charter Communications, John Malone (74 ans), aurait émis cette offre (toujours selon Bloomberg) avec la promesse de racheter via son entreprise Liberty Media Corp, pour 5 milliards de dollars de nouvelles actions de Charter.

Ces manoeuvres autour des entreprises du câble ont pour cadre un marché américain, où le rôle de la TV par câble régresse et où les entreprises du câble affrontent de nouveaux concurrents tels Netflix.

En s'agrandissant, les entreprises du câble veulent réaliser des économies en licenciant du personnel ou en conquérant une meilleure position de force lors de négociations avec les stations TV.

Acteur européen

L'offre émise par Charter Communication succède à l'arrivée d'un nouvel acteur européen sur le marché américain de la TV par câble. Altice SA, l'entreprise du milliardaire français Patrick Drahi, a en effet racheté la semaine dernière l'entreprise du câble assez modeste Suddenlink pour 9 milliards de dollars. Altice, dont le siège central se trouve au Luxembourg, aurait aussi l'ambition de s'emparer de TWC et ce, malgré un endettement en hausse. Drahi aurait intéressé plusieurs banques à ses projets.

Mais selon Bloomberg, il est douteux qu'Altice puisse mobiliser 55 milliards.

Si le rachat par Charter se vérifie et si l'entreprise peut aussi reprendre un acteur plus petit, à savoir Bright House, elle disposera de 23 millions de clients, soit guère moins que l'entreprise dominante Comcast qui, selon The Huffington Post, possèderait 27 millions de clients.

(RR)

En savoir plus sur:

Nos partenaires