Une nouvelle CEO pour HTC

20/03/15 à 13:01 - Mise à jour à 12:59

Source: Datanews

Peter Chou n'est plus le CEO du fabricant de smartphones HTC. C'est la présidente Cher Wang qui lui succède.

Une nouvelle CEO pour HTC

Cher Wang. © HTC

Wang et Chou ont créé conjointement HTC en 1997. Wang préside aussi le conseil d'administration de l'entreprise. Peter Chou restera bien à bord, mais dirigera désormais le Future Development Lab de HTC.

Le départ de Chou n'est pas tout à fait inattendu. Ces dernières années, HTC a en effet enregistré de piètres résultats, à la suite de quoi Chou avait déjà transmis quelques-unes de ses responsabilités à Wang, même si lors de la toute dernière annonce des chiffres, la situation semblait s'améliorer.

Le directeur en partance dirigeait HTC depuis 2004 et a durant tout ce temps transformé l'entreprise du stade de fabricant inconnu de téléphones pour d'autres marques en celui d'acteur mondial. Avant l'arrivé d'Android par exemple, l'entreprise avait réussi à se distinguer avec une interface propre très marquée pour Windows Mobile (le prédécesseur de Windows Phone). Une tradition qu'elle poursuivit du reste aussi sur Android avec son interface Sense.

Android

Selon l'agence Bloomberg, Chou avait à l'époque encouragé Andy Rubin à créer sa propre plate-forme smartphone. Celle-ci allait être rachetée plus tard par Google, qui entama ainsi son aventure avec Android. A ce moment, HTC était le premier fabricant de smartphones à sortir avec le HTC Dream (sous la marque 'G1' aux Etats-Unis et en Europe) un appareil tournant sur le système d'exploitation de Google.

Mais la concurrence devint féroce et sur un champ de bataille, où les acteurs s'opposaient à coups de procès liés à des brevets et où les budgets de marketing permettaient d'acheter des équipes de football, HTC a dû régulièrement courber l'échine devant Samsung en matière de chiffres de vente. L'entreprise prit également une participation dans le fabricant de casques Beats Electronics, ce qui se traduisit par un bénéfice limité. La situation devint encore plus pénible, lorsqu'Apple prit peu après une participation de trois milliards de dollars, un accord qui, avec un meilleur timing, aurait pu rapporter 1,29 milliard de dollars à HTC.

Plus que des smartphones

HTC a cependant engrangé de nouveau du bénéfice au cours de son tout dernier trimestre. L'année dernière, l'entreprise a aussi réussi à se diversifier. C'est ainsi que fin 2014, elle a sorti avec la Re une caméra compacte, et a annoncé lors de MWC un casque à réalité virtuelle, ainsi qu'un indicateur de fitness. Wang refait donc surface à un moment où cela se passe un peu mieux pour elle et où elle regarde par delà les smartphones. La question qui se pose maintenant est de savoir si sous la direction de Wang, l'entreprise pourra de nouveau se distinguer de la concurrence.

En savoir plus sur:

Nos partenaires