Une nouvelle campagne de l'IBSR dénonçant l'utilisation du GSM au volant démarrera le 4 août

30/07/14 à 13:27 - Mise à jour à 13:27

Source: Datanews

L'Institut Belge pour la Sécurité Routière (IBSR) lancera le 4 août une nouvelle campagne destinée à sensibiliser les conducteurs aux risques d'utilisation d'un GSM au volant. Cette campagne a été baptisé 'Bip! Bip! Boum! Boum!

Une nouvelle campagne de l'IBSR dénonçant l'utilisation du GSM au volant démarrera le 4 août

© Belga

Sur trente voitures qui passent sur la route, une en moyenne est conduite par quelqu'un qui utilise un GSM. Une telle attitude n'est pas sans risque car quiconque téléphone sans kit main libre tout en conduisant court 3 à 4 fois plus de risque d'un accident, et quiconque envoie un SMS au volant court même 23 fois plus de risque. Cela n'empêche pas qu'un automobiliste sur deux consulte des SMS en conduisant, et un sur trois en envoie même, à en croire les chiffres récents publiés par l'IBSR.

Bip! Bip! Boum! Boum!

Pour insister une fois de plus sur les risques de téléphoner au volant, l'IBSR va, comme déjà annoncé, lancer une nouvelle campagne. Elle est baptisée 'Bip! Bip! Boum! Boum!' et a été présentée officiellement à Bruxelles - parmi les auto-scooters de la foire du Midi, où les personnes présentes pouvaient se rendre compte en direct que conduire et envoyer/lire des SMS, cela ne fait pas bon ménage.

Affichage d'un conducteur en train de lire un SMS, qui s'encastre dans le véhicule qui le précède

Dans le cadre de 'Bip! Bip! Boum! Boum!', l'on découvrira le mois prochain sur 650 panneaux le long des autoroutes belges une affiche montrant un conducteur lisant un SMS au volant, qui s'encastre de ce fait dans le véhicule qui le précède. Cette même affiche apparaîtra à l'arrière de 250 camions.

En outre, le site web www.bipbipboumboum.be regroupant toutes sortes de faits et de chiffres relatifs à la distraction au volant est également prévu, de même qu'une vidéo montrant les conséquences possibles de l'envoi/la lecture de SMS en conduisant. (Belga/MI)

En savoir plus sur:

Nos partenaires