Une mystérieuse effraction chez Paratel et Q-Music

25/03/08 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

Chez Paratel, la filiale multimédia de la Vlaamse Mediamaatschappij (Vmma), une effraction a été commise dans la nuit de dimanche à lundi. Ce qui est étrange, c'est que les malfaiteurs ont opéré de manière très ciblée, même si l'on ne sait finalement pas très bien ce qu'ils cherchaient vraiment.

Chez Paratel, la filiale multimédia de la Vlaamse Mediamaatschappij (Vmma), une effraction a été commise dans la nuit de dimanche à lundi. Ce qui est étrange, c'est que les malfaiteurs ont opéré de manière très ciblée, même si l'on ne sait finalement pas très bien ce qu'ils cherchaient vraiment.

Les malfaiteurs sont entrés par le toit du bâtiment, ont neutralisé le veilleur de nuit et se sont directement dirigés vers le deuxième étage, où se trouvent Paratel et Q-Music. Peter Quaghebuer, directeur général de la VMMa, a qualifié l'acte de simple effraction à l'agence Belga, mais l'affaire suscite néanmoins quelques questions. "Nous ne pensons pas qu'on recherchait quelque chose en particulier, mais j'ai quand même un sentiment étrange. Ils n'ont par exemple pas emporté des choses de valeur, comme des GSM." Selon lui, les voleurs visaient le matériel de Paratel. La rédaction de Q-Music a également été mise sens dessus dessous.

Chez Paratel, on se trouve aussi devant une énigme. "Aucune ligne directrice ne se dégage: les voleurs ont certes emporté tous les ordinateurs portables légers, mais pas les modèles plus lourds (8 kilos)", explique Shirine Irani, responsable du marketing. "Ils n'ont pas emmené les chèques-repas, mais bien des pièces en cuivre qui se trouvaient dans mon bureau."

Les ordinateurs dérobés seront rapidement remplacés. En attendant, les collaborateurs concernés travaillent avec les machines de leurs collègues en congé.

Nos partenaires