Une minorité règne sur Twitter

09/06/09 à 14:00 - Mise à jour à 13:59

Source: Datanews

Voici de quoi relativiser la vogue Twitter: seuls 10 pour cent des millions d'utilisateurs produit 90 pour cent du contenu sur le site de microblogging. Voilà ce qui ressort d'une étude de l'université d'Harvard.

Voici de quoi relativiser la vogue Twitter: seuls 10 pour cent des millions d'utilisateurs produit 90 pour cent du contenu sur le site de microblogging. Voilà ce qui ressort d'une étude de l'université d'Harvard.

D'abord quelques chiffres. Le cabinet d'études Nielsen Online affirme que le nombre de visiteurs de Twitter a, entre février 2008 et février 2009, crû de 475.000 à 7 millions. Et selon des estimations, ce nombre dépasserait à présent déjà et de loin les 10 millions. Vous avez dit vogue?

Il est pourtant question de relativiser, à présent que l'université d'Harvard s'est penchée sur les modèles d'utilisation en vigueur sur le site de microblogging. Les chercheurs d'Harvard ont effectué un instantané ('snapshot') de 300.542 utilisateurs Twitter en mai 2009. Il apparaît que 10 pour cent de ces utilisateurs génère 90 pour cent du contenu. En d'autres mots, c'est une minorité qui a la mainmise sur le site. Selon les chercheurs, l'image typique d'un réseau social, c'est que 10 pour cent de ses utilisateurs produisent 30 pour cent du contenu.

Plus de la moitié des utilisateurs de Twitter actualisent leur page moins d'une fois tous les 74 jours. La médiane du nombre de tweets par utilisateur durant toute sa vie est... un. "Twitter semble être davantage un service de publication à sens unique ou d'un individu vers un ensemble qu'un réseau de communication à double sens, poste à poste", prétend l'équipe de recherche. Bill Heil, l'un des chercheurs, a déclaré à la BBC: "La direction de Twitter doit décider s'il s'agit là d'un problème pour elle. Et dans l'affirmative, comment va-t-elle adapter Twitter pour la rendre plus accessible à l'utilisateur moyen?"

Nos partenaires