Une 'marque de qualité' GDPR néerlandaise tente de faire chanter des organisations belges

06/06/18 à 13:32 - Mise à jour à 13:32

Source: Datanews

Une firme néerlandaise émet des menaces à l'encontre d'organisations belges sur base de la réglementation GDPR. 'Votre entreprise sera dénoncée, sauf si vous devenez client.'

Une 'marque de qualité' GDPR néerlandaise tente de faire chanter des organisations belges

© Lectrr

Il s'agit d''AVG-Keurmerk', une entreprise située à Leek aux Pays-Bas. Bioforum Vlaanderen notamment a reçu hier un mail de celle-ci.

Dans son message, l'entreprise évoque la réglementation AVG (l'abréviation néerlandaise de GDPR) et le fait que le site de l'organisation visée n'est pas en règle avec le règlement sur les données. Les mouchards (cookies) effectueraient un traçage abusif et la politique de confidentialité ne serait pas conforme.

Le mail rédigé correctement ne fait pas dans la dentelle: "En tant que marque de qualité officielle, nous collaborons étroitement avec le contrôleur national. Nous nous voyons contraints de signaler votre cas auprès de l'autorité en charge des données personnelles, si vous ne satisfaites pas aux directives dans un délai de sept (7) jours."

Heureusement, AVG-Keurmerk indique dans l'alinéa suivant qu'elle peut mettre l'organisation en ordre avec la loi contre le versement de quelque 195 euros par an hors TVA. Autrement dit, nous allons vous dénoncer, sauf si vous devenez client chez nous.

Bioforum Vlaanderen ne s'est pas laissé intimider par le message en question. "A notre connaissance, nous sommes légalement en ordre", explique Tom Wouters de Bioforum Vlaanderen à Data News. "Il y a quelques moins, nous avons engagé un DPO qui a passé en revue toutes nos données et les parties concernées, et nous avons mis au point une déclaration de confidentialité." Ce qui n'est pas anodin ici, c'est que cette organisation traite à peine des données et ne propose qu'une banque de renseignements d'entreprises bio, qui ont toutes donné leur autorisation pour y figurer.

Aucun contact

Le site web d'AVG-Keurmerk semble très professionnel, mais laisse pourtant apparaître quelques failles. C'est ainsi que le 'team' de l'entreprise se compose de six personnes (un spécialiste en marketing, une téléphoniste, deux vendeurs, un webdesigner et le directeur M. De Vries). Mais nulle part, on ne trouve un nom complet ou la mention de l'expertise des personnes en question. En outre, l'entreprise ne dispose, semble-t-il, pas d'un juriste, ce qui est étonnant pour une entreprise qui recrute des clients en proposant son expertise en matière légale.

Data News a tenté à plusieurs reprises de prendre contact avec AVG-Keurmerk, mais l'entreprise n'a pas de numéro de téléphone spécifique pour la joindre. Il y a bien un numéro mentionné dans sa politique de confidentialité, mais personne ne répond. Nous avons aussi envoyé un mail avec une demande d'explications, mais 24 heures après, toujours pas de réaction.

Nous avons cependant reçu une réaction de la Nederlandse Autoriteit Persoonsgegevens, l'autorité néerlandaise en charge de la protection des données. Elle affirme ne pas connaître AVG-Keurmerk et ne pas collaborer actuellement avec aucune organisation. Quant à l'autorité belge pour la protection des données, qui a succédé à la commission vie privée, elle ne connaît pas non plus l'entreprise néerlandaise.

Nos partenaires