Une grosse cylindrée chez Avaya

27/01/06 à 00:00 - Mise à jour à 26/01/06 à 23:59

Source: Datanews

Alain Huys (40 ans) vient d'être nommé directeur général d'Avaya pour la Belgique et le Luxembourg

Cet amoureux de la moto, qui conduit d'ailleurs uneBMW 1100R, se chargera d'accélérer l'intégration entre Avaya et Tenovis.Ingénieur de formation, il a passé toute sa carrière dans les télécoms. En effet, en '85, il entre chez Alcatel Bell où il s'occupe du développement des centraux téléphoniques d'entreprise. Après la fusion entre ITT et Alcatel, il déménage à Strasbourg pour travailler dans les Labs d'Alcatel. A l'été '90, Huys part chez Ericsson où il s'occupe de vente. Cet amateur de jogging et de natation est recruté trois ans plus tard pour entamer les activités la division Global Business Communications d'AT&T à Bruxelles.Cette fonction marquera le début d'une période mouvementée, marquée par la fusion d'AT&T et de NCR, suivie d'un démantèlement suite à l'échec du rapprochement entre IT et télécoms, la création de Lucent et la poursuite de la scission avec la création d'Avaya qui se spécialisera dans le marché des entreprises. Alain Huys sera alors directeur des ventes pour la Belgique.En septembre 2000, ce natif de Puurs (père de deux filles, Hylke, 13 ans, et Hannelore, 11 ans) opte pour une carrière à l'international en devenant responsable des clients stratégiques d'Avaya pour la zone EMEA. A partir de 2004, il sera chargé des services et de la vente au niveau opérationnel pour l'Europe du Nord. Comme l'intégration de Tenovis, rachetée à la mi-2005, n'évoluait pas suffisamment vite, sa direction lui demande de prendre en main le Belux, représentant 120 collaborateurs. "Je souhaite que chacun regarde le plus rapidement possible dans la même direction, en se focalisant sur le marché belge", précise Huys qui devra passer à la vitesse supérieure.

Nos partenaires