Une filiale de Google veut fabriquer un smartphone avec des 'blocs' individuels

29/10/13 à 13:47 - Mise à jour à 13:47

Source: Datanews

Motorola revendique le concept du smartphone 'modulaire', un appareil composé d'éléments individuels faciles à remplacer, et qui serait en principe éternel.

Une filiale de Google veut fabriquer un smartphone avec des 'blocs' individuels

Motorola, filiale de Google, a annoncé Project Ara, un écosystème pour smartphones 'modulaires' qui devrait devenir une sorte d'"Android du hardware".

L'idée sous-jacente aux smartphones modulaires, c'est que l'utilisateur puisse acquérir des pièces téléphoniques individuelles, alias des 'modules' (processeur, clavier, écran, batterie) chez différents fabricants, pour assembler lui-même son smartphone personnalisé. Si certains de ces composants tombent en panne au bout d'un certain temps, l'utilisateur peut les remplacer aisément par de nouveaux, de sorte que l'appareil ne doive pas être jeté au rebut au moindre problème. Le smartphone modulaire serait donc en théorie éternel.

Un concept similaire - Phonebloks - avait précédemment déjà été imaginé par le designer néerlandais Dave Hakkens. Pour son projet Ara, Motorola collabore aussi avec Hakkens. La filiale de Google entend faire appel à la communauté des utilisateurs que le Néerlandais a déjà réussi à enthousiasmer avec son concept Phonebloks.

Motorola invite les producteurs de hardware à développer des 'modules' pour sa plate-forme Ara. L'entreprise sortira cet hiver un kit pour développeurs.

Nos partenaires