Une équipe 'SWAT' chargée d'examiner la lourde panne Blackberry

03/11/11 à 12:20 - Mise à jour à 12:20

Source: Datanews

Le fabricant du Blackberry, Research in Motion (RIM), créé une équipe interne qui sera chargée d'investiguer à propos de la vaste panne qui toucha le réseau Blackberry le mois dernier. L'appellation 'SWAT' (Special Weapons and Tactics) renvoie aux équipes d'élite de la police américaine.

Une équipe 'SWAT' chargée d'examiner la lourde panne Blackberry

Le fabricant du Blackberry, Research in Motion (RIM), créé une équipe interne qui sera chargée d'investiguer à propos de la vaste panne qui toucha le réseau Blackberry le mois dernier. L'appellation 'SWAT' (Special Weapons and Tactics) renvoie aux équipes d'élite de la police américaine.

C'est le CTO de RIM, David Yach, qui prendra la direction de la nouvelle équipe. Celle-ci devra non seulement enquêter sur la panne survenue entre le 10 et le 13 octobre, mais elle devra aussi examiner l'éventualité d'un redéploiement essentiel du réseau Blackberry. Elle devra déterminer si RIM ne ferait pas bien de recourir au réseau d'autres opérateurs, afin de rendre son service moins dépendant de ses propres systèmes.

Le réseau Blackberry dans la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) fut perturbé le 10 octobre suite à une panne d'un 'core switch' dans le réseau RIM. Le basculement vers le commutateur de sauvegarde ('back-up switch') ne fonctionna pas non plus comme il aurait dû, ce qui étendit les problèmes à d'autres régions. La panne - la plus importante de l'histoire de Blackberry - dura trois jours, après quoi RIM proposa aux utilisateurs Blackberry un montant de 100 dollars en applis en guise de compensation. Quant aux entreprises, elles se voient proposer un support technique gratuit une année durant.

En savoir plus sur:

Nos partenaires