Une équipe d'étudiants louvanistes remporte le bronze lors du championnat du monde des voitures solaires

12/10/17 à 10:50 - Mise à jour à 10:50

Le Punch Powertrain Solar Team composé d'étudiants ingénieurs de Louvain a terminé à la troisième place du World Solar Challenge en Australie. C'est la voiture solaire de la Technische Universiteit Delft (Pays-Bas) qui l'a emporté.

Une équipe d'étudiants louvanistes remporte le bronze lors du championnat du monde des voitures solaires

© Belga

L'intouchable Nuon Solar Team de Delft, qui a gagné la course pour la septième fois, a laissé les autres équipes participantes loin derrière lui. La voiture de l'université du Michigan a terminé en deuxième position, juste devant celle de l'équipe formée d'étudiants ingénieurs louvanistes. Au quatrième jour de la course, la voiture solaire belge est remontée de la cinquième à la troisième place, une place qu'elle a réussi à conserver au cours de la cinquième et dernière journée.

Quelque quarante voitures de 21 pays ont cette année pris part à cette compétition solaire de 3.000 kilomètres qui partait de Darwin dans le nord de l'Australie, traversait un vaste désert pour arriver à Adelaïde dans le sud. Pour les participants, ce fut la chaleur qui constitua le principal obstacle: dans l'habitacle des voitures solaires, la température atteignait régulièrement les 40 à 50 degrés.

La course ouverte aux voitures roulant entièrement à l'énergie solaire est organisée tous les deux ans en Australie. Il y a deux ans, l'équipe de la KU Leuven s'était classée cinquième et sixième, il y a quatre ans. La voiture utilisée cette année était plus compacte du fait que l'organisation de la course avait fixé une nouvelle condition: les voitures ne pouvaient pas utiliser plus de quatre mètres carrés de panneaux solaires.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos