Une entreprise-soeur de Google: "Uber nous a volé une importante technologie"

24/02/17 à 11:47 - Mise à jour à 11:47

Waymo, l'entreprise-soeur de Google qui prépare la voiture autonome, a intenté hier jeudi un procès au service de taxi Uber pour vol de secrets industriels.

Une entreprise-soeur de Google: "Uber nous a volé une importante technologie"

© Reuters

Anthony Lewandowski a dirigé pendant neuf ans le projet de la voiture autonome de Google. D'après la plainte déposée par Waymo, l'entreprise qui est en fait un prolongement de cette division, l'ex-collaborateur aurait dérobé des informations confidentielles relatives à la technologie de la voiture sans chauffeur. Six semaines avant son départ, il aurait ainsi téléchargé quelque 14.000 documents.

Ensuite, Lewandowski a créé sa propre start-up appelée Otto dans le but de préparer également une voiture autonome. L'année dernière, Uber a racheté cette jeune entreprise pour un montant de 680 millions de dollars.

Dans le sillage de Lewandowski, 15 collaborateurs ont quitté Waymo pour rejoindre Otto, puis Uber. Avant leur départ, ces personnes avaient également collecté des informations secrètes. Dans un message posté sur un blog de Medium, l'équipe de Waymo déclare à présent qu'il 's'agissait d'un plan coordonné en vue de dérober des secrets industriels et de la propriété intellectuelle'.

Waymo a découvert le vol suite à un mail d'un fournisseur que l'entreprise a reçu par erreur car il était en fait destiné à Uber. Le mail contenait des croquis conceptuels de la technologie au laser, qui étaient singulièrement identiques à ceux de Waymo. L'entreprise évalue la valeur du vol à un demi-milliard de dollars environ.

Chez Uber, qui est 'habituée' maintenant à affronter des procès intentés à son encontre, on déclare "prendre très au sérieux les accusations portées contre elle et contre Otto''.

En savoir plus sur:

Nos partenaires