Une entreprise néerlandaise développe un smartphone 'intègre'

14/03/13 à 13:28 - Mise à jour à 13:27

Source: Datanews

L'entreprise néerlandaise Fairphone prépare un GSM qui, contrairement au smartphone traditionnel, utilisera des minéraux dits 'sans conflit', sera fabriqué dans de bonnes conditions de travail et sera entièrement recyclable.

Une entreprise néerlandaise développe un smartphone 'intègre'

Les consommateurs sont de plus en plus conscients que leurs gadgets high-tech vont de pair avec des histoires guère reluisantes. C'est ainsi que de Chine, l'on apprend des choses négatives à propos des conditions de travail infernales dans les usines d'assemblage de téléphones. Et des nouvelles inquiétantes proviennent aussi du Congo au sujet des mines qui fournissent les matériaux pour les GSM. L'exploitation minière constitue d'ailleurs l'une des causes de la violence permanente dans cette région. Il y est question d'enfants mis au travail et d'ouvriers exploités. Enfin, les appareils mis au rebut constituent une source d'e-waste, à savoir de déchets électroniques entraînant une pollution environnementale.

Fairphone entend par conséquent mettre au point un téléphone qui ne sera peut-être pas le plus rapide ou le plus solide, mais qui sera 'intègre'. L'entreprise achète ses minéraux par le biais d'organisations telles la Conflict Free Tin Initiative et Solutions For Hope. Elle opte pour des usines chinoises certifiées par Labor Voices et elle collabore avec des organismes de recyclage tels Closing The Loop.

Economie cyclique Il en résultera un smartphone qui s'inscrira dans un modèle économique cyclique, où au terme de sa durée de vie, il pourra être démonté, et ses matériaux pourront en grande partie être réutilisés. C'est là une attitude plus respectueuse du milieu naturel, selon Fairphone, sans compter qu'il faut aussi moins de matériaux bruts extraits des mines d'étain, de cuivre et de cobalt. Contrairement à beaucoup de modèles actuels, l'appareil sera en outre équipé de vis standards, de sorte que l'utilisateur puisse lui-même remplacer des composants ou en ajouter si besoin est.

Le Fairphone utilisera le système d'exploitation Android. Les concepteurs supposent que la capacité graphique constituera la seule véritable différence avec des smartphones similaires, ce qui fait que le Fairphone ne conviendra pas pour les jeux 3D sophistiqués.

Le Fairphone devrait coûter quelque 300 euros et être disponible l'automne prochain. Dans une première phase, 10.000 exemplaires seront produits. Dès à présent, plus de 7.000 ont déjà été commandés par des acheteurs intéressés via le site web de l'entreprise. (IPS/MI)

En savoir plus sur:

Nos partenaires