Une entreprise ICT parmi les finalistes de Starter! sur la RTBF

11/04/13 à 14:48 - Mise à jour à 14:48

Source: Datanews

La deuxième saison de Starter! déboule sur les écrans ce 25 avril, pour 8 émissions hebdomadaires de 90 min.

Une entreprise ICT parmi les finalistes de Starter! sur la RTBF

Comme la VRT avec Topstarter, la RTBF a son émission de TV réalité consacrée à la création d'entreprises. La deuxième saison de Starter! déboule sur les écrans ce 25 avril, pour 8 émissions hebdomadaires de 90 min.

Assez étonnamment, aucun projet à connotation ICT ne figurait parmi les 6 finalistes de l'année dernière. "Il nous manquait clairement quelque chose,", reconnaît Patrick Janssen, de la société de production Ebuco.

Cette anomalie est réparée cette année puisque l'on compte 3 projets liés aux nouvelles technologies sur les 30 demi-finalistes : un site internet dédié au tourisme durable, une technologie de contrôle des consommations électriques des bâtiments et une application pour smartphone permettant de rechercher et acheter un film selon l'humeur du moment.

Sans vouloir tuer tout suspense, on peut déjà dire que l'un de ces 3 projets figure parmi les 6 finalistes qui seront connus ce 25 avril.

1 projet sur 6 lié à l'internet, c'est déjà plus proche d'une certaine réalité de terrain en matière de création d'entreprise. Même si la proportion est moindre que pour les finalistes flamands de Topstarter, où 4 projets sur les 12 retenus sont à haute teneur technologique.

"Notre intention est de développer encore plus fortement les candidatures dans le secteur ICT l'année prochaine, en mettant notamment en avant le fort potentiel d'exportation des projets de ce type," ajoute Patrick Janssen.

Le secteur ICT est en tous cas bien représenté dans le jury de cette année puisqu'on y retrouve notamment Sébastien de Halleux, le 'millionnaire belge du web' grâce aux succès de ces jeux sur Facebook Playfish et Bingo.

Le jury compte aussi Valérie Viatour, l'un des rares "patronnes" du secteur ICT belge (dont nous avons déjà dressé le portrait), à la tête de la PME Chiveo spécialisée dans l'informatique décisionnelle. Et Bruno Venanzi, qui avait fait ses armes chez MCI (ex-Worldcom) avant de cofonder le fournisseur d'énergie Lampiris.

Les 6 finalistes, dont le gagnant sera plus symbolique qu'autre chose, ne gagnent pas de prix sonnants et trébuchants mais auront droit à 50 minutes d'exposition en "prime time", "ce qui leur garantit une visibilité impayable," affirme Patrick Janssen.

Au moins trois des finalistes de l'édition 2012, que ce soit dans la bière, les sacs à main de mode ou les confiseries pour chien, ont en effet bien profité de leur médiatisation pour décrocher des contrats.


En savoir plus sur:

Nos partenaires