"Une chance de résilier l'accord conclu avec Satyam"

09/01/09 à 11:40 - Mise à jour à 11:39

Source: Datanews

Le syndicat CNE (LBC-NVK) de Dexia va faire une proposition en vue de résilier le contrat d'externalisation IT récemment conclu avec Satyam, une entreprise qui vit des moments très difficiles en raison d'une affaire de fraude.

Le syndicat CNE (LBC-NVK) de Dexia va faire une proposition en vue de résilier le contrat d'externalisation IT récemment conclu avec Satyam, une entreprise qui vit des moments très difficiles en raison d'une affaire de fraude.

A présent que Ramalinga Raju, le patron de Satyam, a avoué sa faute, à savoir la falsification de la comptabilité de son entreprise, les premières réactions des clients ne manquent pas. IT Professional écrit que le syndicat CNE chez Dexia se pose à présent la question de savoir si le récent accord conclu avec Satyam ne doit pas être résilié. Cela nous a été confirmé par le responsable syndical, Luc Soete: "Nous avons une chance de résilier le contrat en question."

"Début 2008, Dexia annonçait à ses collaborateurs qu'elle avait décidé d'externaliser en Inde certains travaux ICT. Satyam et Hexaware avaient alors été citées. A l'époque, il y avait encore une certaine logique dans cette décision. Mais depuis la crise, tout a changé. Dexia a dû être sauvée par les pouvoirs publics. Et voici à présent qu'éclate le scandale Satyam. Selon nous, il appert que Satyam n'est pas un partenaire stable. En outre et surtout en cette époque de crise, il ne serait pas déraisonnable de conserver l'emploi en Belgique!"

Chez Dexia, on déclare ne vouloir encore rien entreprendre. "Manifestement, on n'a pas suffisamment tiré de leçons des fautes précédemment commises", réagit Soete. "J'ai ainsi appris que le contrat avec Satyam n'a été signé qu'en novembre, en pleine crise donc."

Soete ajoute que les syndicats vont proposer de résilier l'accord signé avec Satyam au conseil d'entreprise tant local qu'européen.

Nos partenaires