Une cellule anti-fraude internet est née

19/10/07 à 08:30 - Mise à jour à 08:29

Source: Datanews

Le 1er octobre, la police fédérale a formellement créé une cellule spéciale pour lutter contre la fraude internet. Cette cellule fait partie de la Federal Computer Crime Unit (FCCU) et se compose de 4 personnes.

Le 1er octobre, la police fédérale a formellement créé une cellule spéciale pour lutter contre la fraude internet. Cette cellule fait partie de la Federal Computer Crime Unit (FCCU) et se compose de 4 personnes.

Dans un premier temps, la cellule dressera un état des lieux de la fraude internet dans notre pays, avant d'aborder les gros dossiers. "Jusqu'au printemps 2008, nous examinerons les délits qui font perdre le plus d'argent aux utilisateurs et pour lesquels nous avons les meilleures chances de succès", a expliqué Johan Denolf, directeur en matière de criminalité économique et financière auprès de la police fédérale, à l'agence de presse Belga. "Nous devrons en fait procéder à une analyse des pertes et profits. Nous pouvons en effet difficilement envoyer une commission rogatoire à l'étranger pour quelqu'un qui a subi un préjudice de 500 euros. Mais si nous détectons des liens entre différentes affaires, nous le pourrons. C'est ainsi que la police allemande a dépisté en Bavière une bande de malfaiteurs qui avait fraudé 8 millions d'euros", a ajouté Denolf.

Acheter et vendre sur internet gagne toujours plus en popularité, et le nombre de messages d'abus augmente proportionnellement aussi. C'est ainsi qu'en 2006, la police fédérale a reçu 27.204 plaintes sur son site spécialement conçu à cette fin (www.ecops.be). Cela représente une hausse de 70 pour cent par rapport à 2005. Il s'agit principalement de tentatives d'abus. "Il n'empêche que toujours plus de Belges se font spolier par des fraudeurs sur internet", a expliqué Denolf. "Cela peut aller de quelques dizaines à des centaines de milliers d'euros."

Selon Luc Beirens, de la FCCU, les victimes de délits à la carte de crédit perdent, selon une estimation, 10.000 euros en moyenne, mais cela peut atteindre un montant record de 300.000 euros. Pour les sites d'enchères, un tiers des utilisateurs perdent jusqu'à 500 euros, un autre tiers entre 500 et 2.500 euros et le dernier tiers plus de 2.500 euros.

Source: Belga

Nos partenaires