Une année dense et réussie pour la confidentialité européenne

16/06/11 à 11:36 - Mise à jour à 11:36

Source: Datanews

Le rapport annuel 2010 du gardien européen de la confidentialité Peter Hustinx était optimiste pour l'avenir.

Une année dense et réussie pour la confidentialité européenne

Le rapport annuel 2010 du gardien européen de la confidentialité Peter Hustinx était optimiste pour l'avenir.

En tant que European Data Protection Supervisor, Peter Hustinx et ses services contrôlent le respect et la protection des droits des citoyens européens quant à leur vie privée dans le cadre des institutions européennes. L'année dernière, 2010 donc, fut à ce niveau une bonne année, car elle fut le première au cours de laquelle il disposa de toutes les possibilités prévues par le traité de Lisbonne. Concrètement, le Supervisor peut forcer de manière plus stricte le respect par toutes les institutions européennes, s'il a été consulté anticipativement sur plus de 50 procédures data, et collabore étroitement à la préparation des futures directives européennes. Au cours de l'année à venir, cela concernera entre autres la révision de l'importante 'Data Retention Directive'. L'utilisation du matériel RFID, les développements en informatique dans le nuage, le contrôle des grands systèmes d'informations supranationaux sont aussi au programme.

Peter Hustinx insiste sur l'importance de ses services - qui peuvent à présent aussi intervenir de façon absolument indépendante dans chaque pays - parce que "deux tiers de l'ensemble des citoyens européens sont préoccupés, voire très préoccupés par la protection de leur vie privée et de leurs données personnelles." Il se réjouit dès lors de la manière dont les autorités européennes, telles la Commission et le Parlement, tiennent compte des remarques et recommandations de ses services.

Le contenu du rapport et d'autres documents est disponible sur le site web de l'European Data Protection Supervisor.

En savoir plus sur:

Nos partenaires