Une agence gouvernementale américaine renonce aux Blackberry

21/11/12 à 12:11 - Mise à jour à 12:11

Source: Datanews

Le National Transportation Safety Board américain, qui enquête sur les crashs d'avions, estime que les Blackberry qu'il utilise, ne sont plus fiables. L'agence opte à présent pour des iPhone.

Une agence gouvernementale américaine renonce aux Blackberry

Le National Transportation Safety Board américain, qui enquête sur les crashs d'avions, estime que les Blackberry qu'il utilise, ne sont plus fiables. L'agence opte à présent pour des iPhone.

Cette information, l'agence de presse Bloomberg l'a tirée d'un document se trouvant sur un site gouvernemental américain. Les appareils Blackberry utilisés par le National Transportation Safety Board (NTSB) connaîtraient des problèmes aux moments les plus inopportuns et 'souvent de manière inacceptable'. Le NTSB entend dorénavant bénéficier de possibilités de communication efficientes, fiables et stables pour exécuter ses missions de recherche primaires et pour garantir la sécurité de ses employés en des endroits parfois reculés. Le NSTB opte par conséquent à présent pour l'iPhone 5, peut-on lire.

Pour RIM, le fabricant du Blackberry, cette nouvelle arrive à un très mauvais moment, étant donné que l'entreprise a mis tous ses espoirs dans ses nouveaux appareils Blackberry 10. Thorsten Heins, le CEO de RIM, tablait sur un grand nombre de mises à niveau parmi les milliers de clients gouvernementaux en Amérique du Nord. La semaine dernière encore, il évoquait le fait que nombre de clients du secteur public continuaient de travailler avec des versions dépassées (Blackberry 5 ou 6). L'on ne sait pas clairement quelle version du Blackberry le NTSB utilisait.

En savoir plus sur:

Nos partenaires