Un 'tueur' de Facebook chez Google, et un 'tueur' de Gmail chez Facebook?

09/02/10 à 10:40 - Mise à jour à 10:39

Source: Datanews

Il est à tout le moins vrai que la rivalité entre Facebook et Google atteint de nouveau un point culminant. Place d'abord à Google...

Il est à tout le moins vrai que la rivalité entre Facebook et Google atteint de nouveau un point culminant. Place d'abord à Google...

Selon le journal d'affaires Financial Times, Google envisagerait de faire aujourd'hui même une annonce à propos de Gmail. Le géant internet intégrerait à son service e-mail davantage de possibilités en matière de réseau de socialisation. C'est ainsi que la partie Google Chat de Gmail pourrait afficher entre autres de brèves mises à jour de statut.

Les analystes ne sont guère enthousiastes et qualifient tout ce que Google souhaiterait faire avec Gmail de 'manoeuvre défensive'. Il ne serait donc probablement pas question d'un 'killer' de Facebook ou de Twitter. Avant déjà, Google avait tenté sa chance avec le prédécesseur de Facebook, Orkut, qui ne s'est en fait vraiment distingué qu'au Brésil, ainsi qu'avec le clone de Twitter, Jaiku, qui a été interrompu. Les millions d'utilisateurs sur la plate-forme Gmail incitent sans doute Google à se dire: 'la troisième fois sera la bonne'.

Mais aujourd'hui, des rumeurs circulent aussi à propos d'un 'killer' de Gmail chez Facebook. Dans le cadre du 'projet Titan', Facebook préparerait de meilleures fonctionnalités e-mail sur son réseau social qui sont pour l'instant encore très limitées. A l'avenir, des adresses @facebook.com viendraient s'ajouter, et le service e-mail offrirait aussi le support pop/imap, ce qui signifierait que l'e-mail pourrait alors être visionné sur d'autres plates-formes que Facebook.

En savoir plus sur:

Nos partenaires