Un tribunal brésilien fait bloquer WhatsApp

17/12/15 à 11:58 - Mise à jour à 11:58

Les Brésiliens ne pourront pas utiliser le service de messagerie populaire WhatsApp durant 48 heures. Un tribunal de Sao Paulo a en effet ordonné son blocage du fait que l'entreprise internet ne collabore pas dans une affaire criminelle, sans que l'on sache exactement de quelle affaire il s'agit.

Un tribunal brésilien fait bloquer WhatsApp

© REUTERS

Le Brésil est l'un des pays comptant le plus grand nombre d'utilisateurs de WhatsApp. Ceux-ci sont estimés à plus de 35 millions. Comme ces utilisateurs peuvent s'échanger gratuitement des messages textuels et vocaux, des photos et des vidéos, les entreprises télécoms brésiliennes n'en raffolent pas. Elles ont donc tenté de convaincre les autorités de limiter l'utilisation du service, mais en vain.

Jan Koum, CEO de WhatsApp, a réagi via Facebook qui a racheté le service l'année dernière pour 16 milliards de dollars: "Nous sommes déçus de cette décision à la petite semaine de bloquer l'accès à WhatsApp. Beaucoup de Brésiliens dépendent de cet outil de communication. Il est affligeant de constater que le Brésil s'isole ainsi du reste du monde." (Belga/WK)

En savoir plus sur:

Nos partenaires