Un très mauvais quatrième trimestre sur le marché du PC

16/01/09 à 11:10 - Mise à jour à 11:09

Source: Datanews

Même si les résultats annuels sur le marché du PC, d'après les chiffres publiés par Gartner, semblent assez positifs, ils ne peuvent toutefois masquer un affreux quatrième trimestre.

Même si les résultats annuels sur le marché du PC, d'après les chiffres publiés par Gartner, semblent assez positifs, ils ne peuvent toutefois masquer un affreux quatrième trimestre.

Commençons par l'insidieux côté positif: en tout, les fabricants de PC ont en 2008 écoulé 302,2 millions d'ordinateurs, en hausse de 10,9 pour cent par rapport à 2007. Voilà ce qu'indique le cabinet d'analystes Gartner. Le top cinq - HP, Dell, Acer, Lenovo, Toshiba - demeure inchangé, voire se renforce encore. Seul Lenovo a perdu quelques plumes (de 7,4 à 7,1 pour cent), surtout en dehors de la Chine. Ce sont Toshiba et Acer qui ont progressé le plus.

Le quatrième trimestre de 2008 a été cependant horrible sur le marché du PC, puisque la croissance mondiale d'1,1 pour cent y a été la plus faible depuis 2002. Ce sont surtout Dell (-5,9 pour cent) et Lenovo (-4,5 pour cent) qui ont régressé. Avec +3,5 pour cent, HP a connu sa croissance la plus basse depuis le rachat de Compaq en 2003. Acer a, elle, continué à se distinguer de manière incroyable, puisque l'entreprise a vendu 31,1 pour cent d'ordinateurs en plus, surtout des mini-notebooks bon marché.

Sur le marché EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique), le quatrième trimestre a été moins bon pour Acer qui a en effet dû de nouveau céder sa première place à HP. HP a enregistré une part de marché de 21,2 pour cent grâce à une progression de 12,5 pour cent de ses ventes. Acer possède une part de marché de 16,4 pour cent. Quant à Asus, elle a connu une hausse réellement spectaculaire de +67,9 pour cent grâce à ses mini-notebooks qui se sont vendus comme des petits pains. Toshiba a également très bien progressé avec +29,6 pour cent.

Même si la croissance sur le marché EMEA a encore été de 17 pour cent sur l'ensemble de 2008, elle n'a été que de 4,9 pour cent au quatrième trimestre. Il s'agit là d'un niveau comparable à celui du crash dotcom de 2000-2001, selon Gartner.

Nos partenaires