Un TPC-C record et un nouveau Supercluster pour Sparc

03/12/10 à 11:41 - Mise à jour à 11:41

Source: Datanews

Oracle confirme une fois encore l'importance du processeur Sparc avec un TPC-C record, un nouveau Supercluster, un système Exalogic piloté Sparc et de nouveaux serveurs M.

Un TPC-C record et un nouveau Supercluster pour Sparc

Oracle confirme une fois encore l'importance du processeur Sparc avec un TPC-C record, un nouveau Supercluster, un système Exalogic piloté Sparc et de nouveaux serveurs M.

Les maigres résultats enregistrés pendant des années par Sun ont assurément amené de nombreux utilisateurs de systèmes Sun pilotés Sparc à douter de l'avenir de cette architecture de processeur. Après le rachat de Sun, Oracle a toutefois souligné l'importance de l'environnement Sparc et a annoncé un carnet de route pour cette technologie.

Ce carnet de route est complété - et même de manière accélérée - par toute une série d'annonces, dont essentiellement un nouveau TPC-C record. Avec quelque 30,2 millions de transactions TPC-C par minute sur un Sparc Supercluster (27 serveurs) intégrant les nouveaux processeurs T3 à 16 coeurs, "ce débit est quasiment trois fois plus élevé que le précédent record établi par une grappe pilotée Power-7 d'IBM avec DB2, tout en offrant un rapport prix/performances supérieur de 66 pour cent", explique Bob Shimp, vice-president product marketing, dans une préannonce.

L'environnement Supercluster sous-jacent (avec, entre autres, Flashfire solid state array, Infiniband et ZFS storage appliance) est conçu pour des applications faisant une utilisation intensive de données et a été "optimalisé en étroite collaboration avec les développeurs du logiciel Real Application Cluster (RAC)".

Oracle a aussi annoncé un système Exalogic Elastic Cloud piloté Sparc à des fins de serveur d'applications, de même que le premier système non basé x86 dans cette gamme. L'entreprise cible ainsi le marché de consolidation des serveurs tant avec des applications Java que non Java. "Pour l'instant, aucune annonce n'est faite" à propos d'un système Exadata piloté Sparc.

Les systèmes de serveurs Sparc Enterprise M-series ont aussi droit à une mise à niveau avec un nouveau processeur VII+, qui pourra du reste être utilisé en combinaison avec d'autres processeurs Sparc dans un même boîtier. Ces systèmes ont été conçus en collaboration avec Fujitsu.

Toujours sur le plan des processeurs, Shimp a affirmé que la prochaine génération de processeurs T, le T4, "est déjà testée en volume dans nos laboratoires".

En savoir plus sur:

Nos partenaires