Un tout nouveau navigateur par défaut dans Windows 10

30/12/14 à 13:45 - Mise à jour à 13:45

Source: Datanews

Microsoft va prendre partiellement ses distances avec Internet Explorer. Plusieurs sources annoncent en effet que l'entreprise préparerait un nouveau navigateur qui ne serait en rien le successeur d'Internet Explorer 11.

Un tout nouveau navigateur par défaut dans Windows 10

C'est Thomas Nigro, Student Partner Lead chez Microsoft, qui a laissé entendre sur Twitter que Microsoft "est sur le point de lancer un nouveau navigateur. Ce ne sera pas Internet Explorer 12, et il sera le navigateur par défaut dans Windows 10."

Mary Jo Foley, qui suit l'activité de Microsoft, confirme l'information sur base de ses propres sources, mais apporte la nuance qu'Internet Explorer 11 (la version actuelle dans Windows 8.1) continuera probablement aussi d'être disponible et ce, pour des raisons de compatibilité.

<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Le nouveau navigateur porterait actuellement le nom de code Spartan. Il s'agirait d'un système capable de tourner tant sur desktop que sur mobile et de supporter des extensions. Microsoft continuera ainsi d'utiliser le moteur Chakra JavaScript, ainsi que le moteur de rendu Trident. Microsoft ne fait pour sa part aucun commentaire sur cette rumeur insistante, mais il y a de fortes chances pour que l'entreprise lève déjà un coin du voile lors de son événement Windows 10 le 21 janvier.

20 ans

Même si Internet Explorer poursuit son existence, l'arrivée de Spartan n'en constitue pas moins une petite révolution. IE fêtera le 16 août 2015 son vingtième anniversaire et a donc été depuis quasiment deux décennies le navigateur par défaut de Windows (et aujourd'hui aussi de Windows Phone).

Mais cette période n'a pas toujours été glorieuse. Jusqu'il y a quelques années, IE était souvent vilipendé par les développeurs web, parce qu'il utilisait rarement les standards ouverts. Depuis un certain temps, Microsoft a certes changé son fusil d'épaule, mais cela n'a pourtant guère changé l'image du navigateur. Il est possible que Microsoft estime qu'une toute nouvelle version aura plus de chances de réussite dans la lutte à qui sera le plus populaire qui l'oppose à Chrome, Firefox, Opera et Safari.

Nos partenaires