Un tournoi de jeux va introduire pour la première fois un contrôle anti-dopage

12/08/15 à 13:44 - Mise à jour à 13:44

La plus importante organisation de jeux au monde, l'Electronic Sports League (ESL), va effectuer des tests antidoping lors du tournoi ESL One Cologne eSports organisé les 22 et 23 août et ce, pour la toute première fois.

Un tournoi de jeux va introduire pour la première fois un contrôle anti-dopage

© REUTERS

Précédemment déjà, l'organisation avait annoncé que cela avait été mis au planning, étant donné qu'en juillet, un participant à Counter-Strike:Global Offensive avait révélé que lui et ses ex-équipiers avaient eu recours au dopage. Il était question d'un moyen renforçant la concentration appelé Adderall, comparable au médicament Rilatine.

Jusqu'il y a peu, l'ESL pensait que l'utilisation de dopage n'était que marginale, mais le joueur en question, Cory Friesen, a déclaré dans une interview que 'tout le monde' y a recours.

L'ESL va donc à présent effectuer de manière impromptue des tests de salive chez les joueurs. L'organisation s'en tiendra pour ce faire aux règles officielles de la World Doping Agency. Toutes les drogues figurant sur la liste des substances interdites lors de compétitions, le seront ici également.

Les joueurs pourront cependant fumer de la marihuana avant le tournoi. Pendant la compétition, ce sera strictement prohibé.

En savoir plus sur:

Nos partenaires