Un top-éditeur allemand revient chez Google au bout de deux semaines

06/11/14 à 13:54 - Mise à jour à 13:53

Source: Datanews

L'éditeur allemand Axel Springer remet de nouveau des articles sur Google, du fait qu'il a enregistré subitement un net recul de nombre de visiteurs sur son site web.

Un top-éditeur allemand revient chez Google au bout de deux semaines

Depuis un procès qui a eu lieu l'année dernière, les éditeurs allemands ont le choix d'être repris ou non dans Google News. VG Media, qui regroupe quelque deux cents éditeurs allemands, y a récemment réagi, mais Axel Springer, qui édite notamment le tabloïde Bild, l'un des journaux allemands les plus populaires, fait à présent marche arrière.

Il faut dire que les résultats de la maison d'édition étaient catastrophiques. Le nombre de visiteurs de son site web a régressé de quarante pour cent, alors que le nombre de visiteurs via Google News s'est, lui, littéralement effondré de quatre-vingts pour cent. Google n'affichait en effet plus le contenu des articles, mais uniquement leurs titres.

Google, et tout particulièrement Google News, est depuis assez longtemps déjà le point de mire des entreprises de médias. Celles-ci estiment que l'entreprise reprend partiellement à son compte le contenu des articles d'actualité et tire donc un avantage illicite de leur travail. Mais il convient aussi d'ajouter que chaque site d'actualité reçoit un tas de visites de personnes qui, sur Google News, cliquent vers l'original.

En savoir plus sur:

Nos partenaires