Un ticket unique pour les transports publics, pas "avant 2015"

03/06/11 à 12:28 - Mise à jour à 12:28

Source: Datanews

La société des chemins de fer, la SNCB, estime que "d'ici 2015", ce sera une carte à puce qui donnera accès aux services de toutes les sociétés de transports publics. Ce faisant, le ticket unique tant attendu sera enfin une réalité. Mais ne vous réjouissez pas trop vite: "Le projet en est encore à sa toute première phase de développement", déclare-t-on à la SNCB. Les chemins de fer néerlandais (NS) adopteront d'ici fin 2012 un titre de transport électronique donnant accès aux services de toutes les sociétés de transports publics: il s'agit de la carte à puce OV. A cette date, les titres de transport papier seront donc définitivement bannis chez nos voisins.

Un ticket unique pour les transports publics, pas "avant 2015"

La société des chemins de fer, la SNCB, estime que "d'ici 2015", ce sera une carte à puce qui donnera accès aux services de toutes les sociétés de transports publics. Ce faisant, le ticket unique tant attendu sera enfin une réalité. Mais ne vous réjouissez pas trop vite: "Le projet en est encore à sa toute première phase de développement", déclare-t-on à la SNCB.

Les chemins de fer néerlandais (NS) adopteront d'ici fin 2012 un titre de transport électronique donnant accès aux services de toutes les sociétés de transports publics: il s'agit de la carte à puce OV. A cette date, les titres de transport papier seront donc définitivement bannis chez nos voisins.

En Belgique, cela avance nettement moins vite. Néanmoins, l'on y discute depuis 3 ans déjà de l'introduction d'une carte à puce unique pour l'ensemble des transports publics. Mais provisoirement, cela n'a généré qu'une collaboration entre la SNCB et la STIB bruxelloise, qui a débouché en janvier 2010 sur la carte Mobib. Début 2009, la ministre flamande de la mobilité de l'époque, Kathleen Van Brempt, se plaignait encore "du manque de volonté politique" à la SNCB en vue de collaborer à un ticket unique pour les transports publics.

Début 2010, la S.A. Belgian Mobility Card vit le jour pour coordonner la collaboration entre les sociétés de transport, notamment sur le plan de la technologie (à savoir le standard 'Calypso' utilisé déjà par la carte Mobib), de la sécurité, de la confidentialité, etc. Fin de l'an dernier, Data News apprenait auprès de la société de transport flamande De Lijn que les premiers tests d'une carte à puce ne seraient effectués que fin 2012. "Le ticket unique ne pourra donc être mis au point qu'au plus tôt en 2013", y ajoutait-on à l'époque.

La date de l'arrivée du ticket unique est à présent fixée par la SNCB de manière assez évasive "pour 2015". "L'objectif est de développer d'ici 2015 une carte à puce en collaboration avec les TEC et De Lijn", déclare le porte-parole Jochem Goovaerts à l'agence de presse Belga. "Mais ce projet en est encore à ses tout débuts. Ce ne sera en tout cas pas évident d'intégrer les différents systèmes tarifaires et autres. Cela promet donc encore un solide travail ICT et d'agencement."

Quant à savoir si l'introduction de la carte à puce aboutira aussi à la disparition du ticket de train papier, Goovaerts n'a pu répondre: "Il est encore trop tôt pour le dire, mais je pense que le titre de transport papier ne disparaîtra pas du jour au lendemain."

En savoir plus sur:

Nos partenaires