Un technicien de Google: "La plupart des câbles USB-C sont mauvais, voire dangereux"

06/11/15 à 13:14 - Mise à jour à 13:14

L'avenir des câbles USB appartient au modèle USB-C, selon Benson Leung, technicien chez Google. Du fait qu'il existe pas mal de câbles dangereux ou ne fonctionnant pas correctement, il s'est mis à tester tous les câble USB-C sur Amazon.

Un technicien de Google: "La plupart des câbles USB-C sont mauvais, voire dangereux"

Il estime que certains fabricants interprètent sans vergogne à leur manière les spécifications. Leung connaît bien tous les aspects de la nouvelle norme USB-C. Il est impliqué dans les Chromebook chez Google.

USB-C est la norme du proche avenir. Toujours plus d'appareils ne sont du reste plus équipés qu'avec USB-C, tels les smartphones Nexus et Oneplus, le Chromebook Pixel de Google et les tout nouveaux MacBook d'Apple. Quand vous achetez ce genre d'appareil, tous les petits câbles de réserve installés au fil du temps dans divers logements pratiques sont remplacés. Les petits câbles du fournisseur de l'équipement même s'avèrent souvent relativement très coûteux. Les fabricants de câbles indépendants sautent de ce fait en général à pieds joints dans cette niche, mais le fait est qu'ils ne produisent pas toujours des câbles de qualité.

Selon Leung, les câbles de Belkin, iOrange-E et Frieq sont bons. Mais ils sont aussi quasiment deux fois plus chers qu'un certain nombre d'autres qui ne répondent pas aux spécifications, peut-on lire sur ArsTechnica. Leung passe en revue dans un rapport un certain nombre de manquements types des câbles. Dans de nombreux cas, la résistance interne est nettement trop faible, ce qui peut générer des dommages à l'adaptateur, au concentrateur (hub), au PC ou au chargeur. La recharge d'un smartphone est certes souvent encore possible avec les câbles bon marché, mais celle d'appareils plus énergivores tels les Chromebooks fait courir un risque important.

Source: Automatiseringgids

En savoir plus sur:

Nos partenaires