'Un supplément de coût pour les chèques-repas électroniques: inacceptable'

01/03/10 à 10:10 - Mise à jour à 10:09

Source: Datanews

L'introduction des chèques-repas électroniques ne peut générer ni de nouveaux frais ni un supplément de coût pour les négociants. Voilà ce que déclare Unizo, l'union des entrepreneurs indépendants.

L'introduction des chèques-repas électroniques ne peut générer ni de nouveaux frais ni un supplément de coût pour les négociants. Voilà ce que déclare Unizo, l'union des entrepreneurs indépendants.

"Dès à présent, il est certain qu'il y aura un coût fixe par transaction. Il est aussi question d'autres frais", déclare Unizo. Mais pour l'union des entrepreneurs indépendants, des coûts - nouveaux ou supplémentaires - sont "inacceptables". Le nouveau système doit être plus simple et plus abordable que l'actuel, selon Unizo. Si tel n'est pas le cas, beaucoup de négociants y renonceront, ce qui risque de grever le succès du système.

Unizo invite donc les ministres concernés à ne pas perdre de vue les intérêts des commerçants indépendants. "L'introduction du chèque-repas électronique n'est intéressante que si elle va de pair avec une simplification administrative substantielle et que si elle est plus économique pour les employeurs-PME et les négociants que le système actuel", ajoute Unizo.

L'union des entrepreneurs indépendants indique encore que le lancement du chèque-repas électronique entraîne un sérieux investissement pour les commerçants qui ne disposent pas encore d'un terminal de paiement.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires