Un supplément de commandes européennes pour la Belgique

30/03/09 à 10:50 - Mise à jour à 10:49

Source: Datanews

Le Conseil de l'Union européenne et la Commission européenne ont passé des commandes ICT supplémentaires auprès de fournisseurs belges ou de filiales belges de fournisseurs étrangers.

Le Conseil de l'Union européenne et la Commission européenne ont passé des commandes ICT supplémentaires auprès de fournisseurs belges ou de filiales belges de fournisseurs étrangers.

L'entreprise qui se frotte le plus les mains, c'est Belgacom qui fournit depuis 2001 déjà des services de réseau carrier à la Commission européenne. Ce contrat de dix ans avait déjà une valeur de 60 millions EUR, auxquels il convient à présent d'ajouter 30 millions EUR. Ceci s'explique surtout par la croissance du réseau au fil des années: davantage de bâtiments à couvrir en raison de l'extension des institutions européennes et des exigences supérieures du haut débit.

En outre, le conseil de l'Union européenne a étoffé les contrats IT en cours en 2009. Ici aussi, ce sont en très grande majorité des Belges ou des filiales belges qui en profiteront. C'est ainsi que Fujitsu Services Belgium recevra 9 commandes supplémentaires pour quelque 2,9 millions EUR, entre autres pour le développement et le support de systèmes de données du personnel. Atos Origin Belgium encaissera pour sa part 2,6 millions EUR pour la fourniture entre autres de services complémentaires de gestion du réseau, des serveurs et des postes de travail. Le groupe Trasys avec la luxembourgeoise CRI empochera de son côté 1,56 million EUR de commandes, notamment de consultance en applications administratives. Quant à Oracle Belgium, elle obtiendra 1,15 million EUR pour une assistance au développement d'un planning de flux de travail/réunions.

Des commandes supplémentaires sont prévues aussi pour Getronics (plus de 800.000 EUR), RealDolmen (quasiment 500.000 EUR), Uniway (plus de 530.000 EUR) et Prodata Systems (quasiment 400.000 EUR).

Nos partenaires