Un semestre d'enfer pour Iris

21/09/07 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

Iris, le spécialiste belge de la reconnaissance de documents, l'avait déjà annoncé en août: son premier semestre de 2007 serait caractérisé par d'excellents résultats. L'entreprise a plus que tenu parole.

Iris, le spécialiste belge de la reconnaissance de documents, l'avait déjà annoncé en août: son premier semestre de 2007 serait caractérisé par d'excellents résultats. L'entreprise a plus que tenu parole.

Le chiffre d'affaires d'Iris a crû de plus de 40 pour cent pour s'établir à 39,6 millions d'euros. Sa marge brute a été de 19,2 pour cent à 21,6 millions d'euros. Avec une hausse de pas moins de 75,3 pour cent, son bénéfice d'exploitation a atteint 3,57 millions d'euros. Son bénéfice net, lui, a été de 2,26 millions d'euros, en augmentation de 57 pour cent. Iris occupe à présent plus de 400 personnes dans ses filiales de Louvain-la-Neuve, Vilvorde, Orly (France), Windhof (Luxembourg) et Delray Beach (Etats-Unis).

Tant la division développement que le département intégration se sont distingués, a expliqué l'administrateur délégué Etienne Van de Kerckhove. Le développement a été stimulé par la croissance du marché international et par le lancement de nouveaux produits et versions. Quant au département d'intégration, il a bénéficié d'un net intérêt de la part des secteurs public et financier.

Par ailleurs, Van de Kerckhove a annoncé, selon le journal De Tijd, que son entreprise sonde le marché en vue d'une reprise: "Nous menons des négociations et nous cherchons encore et toujours. Je pense que cela va se concrétiser dans les prochains mois."

Nos partenaires