Un robot chantant amuse le public au CeBIT

01/03/11 à 16:28 - Mise à jour à 16:28

Source: Datanews

Le robot humanoïde RoboThespian qui danse et chante rencontre un grand succès au CeBIT d'Hanovre. Il a même convaincu la NASA qui en déjà acheté un.

Un robot chantant amuse le public au CeBIT

Le robot humanoïde RoboThespian qui danse et chante rencontre un grand succès au CeBIT d'Hanovre. Il a même convaincu la NASA qui en déjà acheté un.

Réciter une tirade d'Hamlet, imiter C3PO de Star Wars, donner une explication professionnelle en 20 langues différentes: RoboThespian peut faire tout cela en exploitant différentes voix et intonations. Il n'est donc pas étonnant que le robot fasse l'objet d'une attention toute particulière de la part des visiteurs du CeBIT. Il a nécessité cinq années de développement et durant cette période, il a évolué du stade de poupée équipée de quelques éléments robotiques jusqu'à celui de robot disponible dans le commerce depuis l'année dernière, capable de se mouvoir selon 30 axes différents.

Chacun de ces axes peut bouger proportionnellement à une vitesse variable, tout en offrant la possibilité de garder une position déterminée. Les yeux - en réalité des graphiques programmables - donnent au robot une amusante touche 'humaine'. RoboThespian intègre un moteur 'text-to-speech' et la reconnaissance vocale. Il peut identifier et suivre les couleurs, les expressions du visage et les objets. Depuis quelque temps, l'interface Microsoft Kinect est également supportée, ce qui permet au robot de reconnaître et d'imiter des gestes.

Il n'y a pas que les visiteurs du CeBIT qui soient impressionnés, puisque la petite entreprise britannique Engineered Arts, forte de 10 collaborateurs, a entre-temps déjà réussi à s'attirer quelques noms ronflants. C'est ainsi que la NASA en a acquis un pour accueillir les visiteurs dans le Kennedy Space Centre. La ville de Shangaï en a acheté aussi un exemplaire à l'occasion de l'exposition mondiale. Et à Varsovie, l'on en trouve même désormais trois en permanence dans ce qui doit être le premier théâtre de robots au monde. En outre, des musées seraient également très intéressés.

Selon Marcus Hold, l'un des ingénieurs à la base du robot, l'objectif principal de RoboThespian est la communication et les loisirs. A l'avenir, les ingénieurs entendent aussi retirer le robot de son socle et le rendre réellement 'mobile'. Pour l'instant, l'entreprise en a vendu 21 exemplaires dans le monde, selon Hold. D'ici la fin de ce semestre, 20 autres exemplaires devraient être mis en vente.

En savoir plus sur:

Nos partenaires