Un report de plus pour le lancement de Dragon

21/05/12 à 12:22 - Mise à jour à 12:22

Source: Datanews

Une valve défectueuse a empêché le départ à Cap Canaveral ...

Un report de plus pour le lancement de Dragon

Une valve défectueuse a empêché le départ à Cap Canaveral d'une fusée Falcon-9 destinée à envoyer le premier vaisseau spatial de transport privé Dragon vers l'ISS, ont fait savoir hier dimanche le constructeur de fusées SpaceX et l'agence spatiale américaine, la NASA.

Après le décompte qui s'est déroulé sans le moindre incident, les neuf moteurs du premier étage de la Falcon ont démarré comme convenu. Mais une demi-seconde avant le décollage, les ordinateurs ont décelé une pression trop forte dans la chambre de combustion du moteur n° 5, et la mise à feu a ainsi été interrompue. SpaceX, le fabricant de la fusée porteuse Falcon, a entre-temps dévoilé que le problème était dû à une valve défectueuse. Elle a été remplacée. Si tout se déroule comme prévu, une nouvelle tentative de lancement se fera demain mardi à 9H44' de notre heure. Une autre possibilité existe aussi pour mercredi.

SpaceX a développé elle-même la fusée réutilisable Dragon. Elle est capable de rejoindre directement l'ISS après un premier vol d'essai réussi en décembre 2010. Depuis qu'elle a renoncé aux navettes spatiales durant l'été dernier et qu'elle a mis au frigo un programme de suivi, la NASA ne dispose plus de moyen de transport avec ou sans équipage vers l'ISS et retour. Pour les missions avec équipage, les Américains sont actuellement dépendants de la Russie. Et le transport sans équipage, c'est l'affaire des Russes encore, des Japonais et des Européens.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires