Un recul des rentrées par utilisateur grève les résultats de Base

30/10/07 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

Il en va comme pour tous les autres opérateurs mobiles chez Base, la filiale de KPN: les résultats en prennent un coup suite à l'introduction forcée des tarifs de terminaison et d'itinérance réduits. Les rentrées par utilisateur régressent ainsi nettement.

Il en va comme pour tous les autres opérateurs mobiles chez Base, la filiale de KPN: les résultats en prennent un coup suite à l'introduction forcée des tarifs de terminaison et d'itinérance réduits. Les rentrées par utilisateur régressent ainsi nettement.

Au cours du troisième trimestre de 2007, Base a vu son chiffre d'affaires reculer à 151 millions d'euros, en baisse de 7 pour cent par rapport à l'an dernier. Le résultat EBITDA a, lui, régressé de 23 pour cent à 55 millions d'euros. Outre les tarifs de terminaison réduits - Base est encore et toujours fâchée sur l'IBIPT pour avoir dû appliquer une diminution (relativement) plus importante que les autres opérateurs -, l'entreprise attribue ce recul aussi aux coûts de marketing plus élevés (suite au lancement de 2 nouvelles formules 'postpaid') et aux investissements dans son réseau.

Les tarifs de terminaison réduits grèvent lourdement les rentrées moyennes par utilisateur ('ARPU'). En comparaison avec l'an dernier, celles-ci diminuent de 28 pour cent à 18 euros. Base enregistre par contre une hausse nette du nombre de ses clients (plus 141.000) pour passer à 2,72 millions. Selon des estimations propres, l'entreprise possède chez nous une part de marché de 23 pour cent. En étendant son réseau de distribution - comprenez en accueillant encore plus de clients -, l'entreprise espère compenser le recul des rentrées par utilisateur. La reprise d'Allo Telecom devrait y aider. Base porte ainsi le nombre de ses magasins en Belgique à 100.

Nos partenaires