Un quart de cartes de paiement en plus bloquées en 2009

26/01/10 à 10:40 - Mise à jour à 10:39

Source: Datanews

L'an dernier, 1.128.157 cartes de paiement ont été bloquées, soit un quart de plus qu'en 2008. Voilà ce qui ressort des chiffres annuels publiés par Atos Worldline.

L'an dernier, 1.128.157 cartes de paiement ont été bloquées, soit un quart de plus qu'en 2008. Voilà ce qui ressort des chiffres annuels publiés par Atos Worldline.

L'entreprise attribue cette hausse au fait que d'une part, le Belge possède toujours plus de cartes de paiement et que d'autre part, un nombre étonnamment élevé de cartes de crédit ont été bloquées préventivement, après des cas de skimming à grande échelle à l'étranger.

Jean-Michel Dasnoy, porte-parole d'Atos: "La Belgique demeure ainsi l'un des pays les plus sûrs sur le plan du trafic des paiements électroniques en Europe." Selon Dasnoy, la plupart des cartes (54%) sont bloquées, après que leurs propriétaires les ont égarées, ne serait-ce que temporairement. En 2009, 607.709 cartes ont été bloquées pour cette raison.

Une autre raison importante de recourir à Card Stop concerne la fraude, que ce soit par prévention ou en réaction à une fraude effective. En 2009, 230.937 cartes ont ainsi été bloquées. "Le nombre de cas de fraude effectifs est resté plus ou moins stable. Mais davantage de cartes ont été bloquées préventivement après quelques cas de skimming à grande échelle, notamment en Espagne", a ajouté le porte-parole. Le skimming, c'est le copiage frauduleux de la bande magnétique d'une carte de paiement.

Selon lui, les banques belges continueront d'appliquer cette politique: "Si elles attendent qu'une fraude effective se manifeste, elles devront en payer les pots cassés, et le client perdra sa confiance en elles."

Enfin, 178.280 cartes de paiement ont été bloquées en Belgique suite à des vols.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires