Un prix télécom erroné dans l'index coûte 1,6 milliard d'euros

02/08/13 à 14:28 - Mise à jour à 14:28

Source: Datanews

L'adaptation qui se fait attendre du chiffre de l'indice des services télécoms coûte beaucoup d'argent aux autorités et aux entreprises.

Un prix télécom erroné dans l'index coûte 1,6 milliard d'euros

© Getty Images/iStockphoto

L'année dernière, les employeurs du secteur privé ont payé 1 milliard d'euros de salaires en trop, du fait que l'index repose sur des données dépassées au niveau télécom. Et pour les pouvoirs publics, un index télécom correct aurait généré une réduction des dépenses de 600 millions d'euros.

Voilà ce qu'affirment Paul Soete, directeur de la fédération des employeurs Agoria, et son conseiller général Frank Vandermarliere dans une chronique publiée dans le journal De Tijd. Les auteurs affirment que les prix télécoms ont diminué de 28,7 pour cent depuis 2008, mis qu'on n'en a pas tenu compte lors du calcul de l'index. Le panier de l'index accorde encore et toujours plus de poids aux lignes fixes qu'au GSM et à l'internet, alors que ceux-ci sont devenus nettement meilleur marché.

Avec une pondération correcte, l'indexation des salaires aurait été de 0,62 pour cent inférieure depuis 2008. Dans un tel cas, les entreprises auraient épargné l'année dernière 1 milliard d'euros en coûts salariaux, et les pouvoirs publics 600 millions d'euros, selon Soete. Agoria se plaint que l'adaptation de l'indice pivot pour les services télécoms se fait toujours attendre. La fédération sectorielle demande en outre une compensation répartie dans le temps pour toutes ces années de trop cher payé. (Belga/KVdS)

Nos partenaires