Un prix Nobel pour le pionnier des télécoms optiques

07/10/09 à 10:40 - Mise à jour à 10:39

Source: Datanews

Le prix Nobel de physique 2009 a été attribué conjointement aux pionniers de la technologie de la fibre de verre et de l'imagerie numérique.

Le prix Nobel de physique 2009 a été attribué conjointement aux pionniers de la technologie de la fibre de verre et de l'imagerie numérique.

L'académie suédoise des sciences a attribué le prix Nobel de physique 2009 conjointement à Charles K. Kao pour son travail innovant en matière "de transmission de la lumière via la fibre (de verre) pour la communication optique" et à Willard S. Boyle et George E. Smith pour "leur invention d'un circuit électronique de création d'image, à savoir le détecteur CCD." Ces chercheurs sont ainsi honorés pour des innovations dont chaque lecteur de cet article peut littéralement tirer parti.

Dans le cas de Kao, c'est son travail effectué dans les Standard Telecommunication Laboratories londoniens qui est récompensé. En 1966, il en est venu à la conclusion qu'une transmission réussie de la lumière sur de longues distances via la fibre de verre dépendait de la pureté du verre proprement dit. Quelque 4 ans plus tard, le fabricant de verre Corning Glass (USA) est parvenu à produire une première fibre de verre d'une longueur d'1 km. Au moyen de fibres optiques en verre et en plastique, en combinaison avec un rayon laser de différentes longueurs d'onde, la majeure partie du trafic de données transite par des câbles qui se basent sur le travail de Kao.

La deuxième moitié du prix a été attribuée à Boyle et Smith. Actifs dans les réputés Bell Laboratories, ils ont planché en 1969 sur le concept d'un détecteur engendrant une meilleure mémoire électronique. Un an plus tard, ils procédaient à la démonstration d'un prototype de ce type de détecteur, mais intégré à une caméra vidéo. Aujourd'hui, leur technologie CCD - charge coupled device - est utilisée dans les caméras et les systèmes d'imagerie qui doivent répondre aux plus hautes exigences (comme les éléments de création d'image dans le télescope spatial Hubble). La technologie CCD s'accommode en effet d'une gamme de fréquences particulièrement large (des rayons X jusqu'à l'infrarouge) à une sensibilité extrêmement élevée. Elle se différencie de la technologie CMOS utilisée dans les appareils meilleur marché, tels que les webcams, appareils photo snapshot et appareils photo intégrés aux GSM.

Vous en saurez plus sur ces chercheurs et leur travail à cette adresse: http://nobelprize.org/nobel_prizes/physics/laureates/2009/index.html.

Nos partenaires