Un plan d'action européen global en matière d'e-gouvernement local

15/12/10 à 11:49 - Mise à jour à 11:49

Source: Datanews

Le 'Citadel Statement' européen a été présenté lors de la conférence flamande sur l'e-gouvernement local.

Un plan d'action européen global en matière d'e-gouvernement local

Le 'Citadel Statement' européen a été présenté lors de la conférence flamande sur l'e-gouvernement local. Cette initiative est donc destinée à stimuler et soutenir l'e-gouvernement au niveau local.

Le 'Citadel Statement' est un nouveau plan d'action qui, au-delà des frontières des différents pays membres de l'UE, doit être un fil rouge pour la mise en oeuvre concrète et la réalisation de projets e-gouvernementaux. L'appellation renvoie d'une part au Citadelpark gantois entourant l'Internationaal Congres Centrum (ICC), où le plan a été présenté, et d'autre part à 'Citta ideale', la ville idéale.

Ce plan est une émanation de la déclaration de Malmö qui, en novembre 2009, avait délimité les balises de l'évolution e-gouvernementale jusqu'en 2015. "Le 'Citadel Statement' est la traduction locale de ce qui s'est dit à Malmö. Ce plan doit aider les autorités locales à atteindre les objectifs fixés", a déclaré Julia Glidden de 21cConsultancy qui l'a présenté.

Concrètement, le plan est subdivisé en cinq points d'action. Pour commencer, le Citadel Statement est un 'call to action' pour les services partagés et les architectures et standards communs au niveau des meilleurs pratiques de l'UE. L'ouverture des données et la transparence y sont aussi mises en exergue, tout comme la participation des citoyens et leur implication.

Un quatrième point porte sur la garantie du respect de la vie privée et sur la protection des données personnelles. Pour terminer, le document avance le souhait formel de pouvoir d'ici 2015 assurer une connexion à haut débit minimale tant dans les villes qu'à la campagne.

Le Citadel Statement a été présenté lors d'un préambule à la conférence 'Lift-off towards Open Government' qui aura lieu ces jeudi et vendredi à Bruxelles et qui s'inscrit dans le cadre de la présidence belge de l'Union européenne. La conférence de presse était une initiative du ministre flamand de l'administration, Geert Bourgeois. "Le sujet constitue un thème délicat dans toute l'Europe, parce que les grandes villes peuvent souvent développer de grands projets, alors que les plus petites communes disposent de nettement moins de moyens pour utiliser l'ICT de manière comparable dans leurs services", a conclu le ministre Geert Bourgeois.

En savoir plus sur:

Nos partenaires